Courant central principal : application pratique du Jin shin jyutsu.

rivièreSelon le Jin Shin Jyutsu, la principale source d’énergie du corps est le courant central principal. En effet, comme expliqué dans la présentation du Jin Shin Jyutsu, le corps est parcouru par des flux énergétiques qui permettent d’unifier les différentes parties de l’organisme. Nous pouvons comparer ces flux à des fleuves. Lorsque ceux-ci coulent régulièrement, l’énergie vitale est distribuée dans tout le corps et nous sommes en harmonie. Lorsque ces fleuves rencontrent des obstacles ou sont la proie de turbulences, il en résulte des déséquilibres chez l’individu.

Qu’est-ce que le courant central principal ?

Le fleuve le plus important est le courant central principal. Celui-ci est comme une antenne qui nous met en communication avec l’énergie universelle dont je vous ai déjà parlé dans l’introduction au Jin shin jyutsu. Le contact avec cette énergie universelle se fait au niveau de la sixième profondeur, c’est à dire au moment où l’énergie se densifie pour donner notre énergie vitale individuelle, notre source de vie. A partir de cette source, l’énergie circule selon un ovale et forme le courant central principal :

  • elle descend par l’avant du corps le long du visage et du cou, puis du sternum, de l’abdomen et rejoint le pubis : c’est l’énergie descendante
  • puis elle remonte par l’arrière du corps depuis le coccyx, en passant par la colonne vertébrale et jusqu’au sommet de la tête : c’est l’énergie ascendante.

Le cycle se poursuit continuellement. Une stagnation de l’énergie descendante sera responsable de dysfonctionnements dans les parties du corps situées au-dessus de la taille (par exemples, maux de tête, problèmes respiratoires). Inversement, des blocages énergétiques sur le circuit ascendant généreront des perturbations en-dessous de la taille (par exemples jambes enflées, corps aux pied). Du fait de son lien direct avec l’énergie universelle, le courant central principal est le plus important courant d’énergie de l’organisme. Il nous maintient en harmonie avec la source de vie. Il est important de veiller à ce qu’il s’écoule toujours sans encombres pour nourrir au mieux son corps, son mental et son esprit.

Application concrète

La source de vie est donc à entretenir quotidiennement en appliquant la séquence décrite ci-après. Cette séquence peut être réalisée debout, assis ou couché ; cependant c’est dans la position allongée que vous serez le plus confortable.

Étape 1

Posez le bout des doigts de la main droite ou la paume de la main droite sur le sommet de la tête. La main droite restera dans cette position pendant toute la séquence.
Simultanément, posez un ou plusieurs doigts de la main gauche entre les sourcils au niveau du point appelé troisième œil.
Tenez la position 2 à 3 minutes jusqu’à sentir des pulsations régulières comme expliqué dans les consignes générales.
Cette première étape revitalise la mémoire et la circulation profonde de l’énergie vitale dans le corps.

Étape 2

Sans bouger la main droite, déplacez la main gauche pour poser le bout des doigts sur le bout du nez. Tenez la position quelques minutes.
Cette deuxième étape revitalise les fonctions de reproduction ainsi que la circulation superficielle de l’énergie vitale dans l’organisme.

Étape 3

Lorsque vous ressentez les pulsations dans vos doigts, déplacez la main gauche du bout du nez vers le sternum. Posez vos doigts entre les seins.
Cette troisième étape revitalise les poumons et la ceinture pelvienne.

Étape 4

Après quelques minutes, toujours sans bouger la main droite, déplacez votre main gauche et posez vos doigts juste en dessous des côtes au niveau de l’épigastre (le creux de l’estomac).
Cette quatrième étape revitalise l’énergie ascendante et descendante de la source de vie.

Étape 5

Lorsque vous percevez les pulsations dans vos doigts, déplacez la main gauche de l’épigastre vers le pubis et posez vos doigts sur la symphyse pubienne. Tenez cette position quelques minutes.
Cette cinquième étape revitalise et fortifie la colonne vertébrale.

Étape 6

Finalement, tout en laissant votre main gauche sur le pubis, déplacez la main droite du sommet de la tête vers le coccyx. Si vous êtes allongé, le plus simple est de glisser votre main droite sous vos fesses, le dos de la main sur le coccyx.
Cette sixième et dernière étape revitalise l’énergie ascendante de la source de vie ainsi que la circulation sanguine dans les jambes et les pieds.

L’ensemble de la séquence est résumé dans le dessin ci-dessous
(MD = main droite et MG = main gauche).

JSJ courant central principal

Cette séquence est à pratiquer quotidiennement, elle est particulièrement recommandée pour soulager le mal de dos et les problèmes liés à la colonne vertébrale. Les six étapes vous occuperont entre un quart d’heure et vingt minutes si vous comptez de deux à trois minutes par étape. Rappelez-vous que vous percevrez les pulsations d’autant plus facilement que vous pratiquerez souvent. Si vous ne prenez pas quinze minutes par jour pour vous, posez-vous des questions. En effet, vous filez un mauvais coton si vous n’êtes pas prêt à consacrer 1 % des 24 heures d’une journée à vous occuper de votre petite personne. Combien de temps passez-vous à regarder la TV ? Combien de temps passez-vous sur les réseaux sociaux ? Et souvenez-vous, le Jin Shin Jyutsu peut se pratiquer devant la TV, c’est même recommandé pour valoriser ce temps hautement improductif !

Allez, j’ai confiance en vous, je suis sûre que vous êtes toutes et tous prêts à vous bichonner, sinon vous ne seriez pas en train de lire les Carnets du Bien-être …

Portez-vous bien et bonne pratique.

Isabelle.


Sources :
« Jin shin jyutsu, l’art de revitaliser et d’harmoniser le corps, les émotions et le mental par le toucher » par Alice Burmeister et Tom Monte.
« Introduction au Jin shin jyutsu est » –  Livre I par Mary Burmeister.

Photo : Isabelle Ducau
Dessins : inspirés de « Jin shin jyutsu, l’art de revitaliser et d’harmoniser le corps, les émotions et le mental par le toucher » par Alice Burmeister et Tom Monte.

Vous aimerez peut-être aussi :

Poster un commentaire

9 Commentaires sur "Courant central principal : application pratique du Jin shin jyutsu."

Me notifier des
avatar
Trier par:   plus récents | plus anciens
PLU CATHY
Invité

Bonjour
Tout d’abord un grand merci pour votre site qui est magnifique et une aide précieuse.
Je viens d’essayer la technique du courant central. Sauf au niveau du plexus solaire, je ne ressent aucune pulsation même en attendant longtemps. Je sais, que mon taux vibratoire est en chute libre depuis mon divorce, mais là, je me fais peur. La colère et le ressentiment, m’empêche d’être bien et je sens que ma santé en prend un coup. Aidez moi.
Merci
cATHY

Norma Belliveau
Invité

Quel beau cadeau de Pâques que mon amie vient de faire connaître! Je vais m’en servir fidèlement chaque jour. J’en ai tellement besoin et aller prendre des traitements est tellement dispendieux. J’essaie de faire tout ce que je peux pour moi-même. J’ai 82 ans. Le problème qui m’inquiète le plus dernièrement ,c’est ma mémoire et ma vision.(lunettes après lunettes ne sert à rien et je les enlève la plupart du temps). Que me conseillez-vous? Merci.
M.N.B.

Suzanne
Invité

Bonjour Isabelle

Merci beaucoup pour vos bons conseils

Bonne fin journée

Suzanne

Suzanne
Invité

Bonjour Isabelle
Merci de me faire découvrir et à d’autres personnes le Jin Shin Jyutsu. Je vais le faire pour m’aider pour mes migraines. Je prend en ce moment un médicament pour éviter les migraines. Mais … malheureusement j’en ai encore un tout petit peux.

Je suis certaine que ça va m’aider aussi quand je vie des moments de stress. J’en ai vraiment confiance.

Merci beaucoup

Suzanne

Fanny
Invité
Bonjour, Tout d’abord merci pour ces articles détaillés, que j’ai déjà partagés avec plusieurs personnes de mon entourage. Ensuite, une question précise pour le courant central: peut-on inverser main droite et main gauche ? Pour l’ensemble de la série, ou en cours? Je pense par exemple à l’essayer sur ma fille au moment de s’endormir, mais je ne sais alors mettre que ma main gauche sur sa tête, et bouger la droite. Et si on est interrompu durant la séquence, on peut tout lâcher, et reprendre où on s’était arrêté, ou vaut-il mieux refaire l’enchaînement ? Ceci dit, je pourrais… Read more »
wpDiscuz