Superviseur gauche et droit : application pratique du Jin shin jyutsu.

superviseurAprès le courant central principal, laissez-moi maintenant vous présenter le flux du superviseur. Il s’agit d’un autre courant d’énergie qui circule dans notre corps et qui est étroitement lié au premier. En Jin shin jyutsu, les flux du superviseur gauche et du superviseur droit forment avec le courant central principal les flux de la trinité.

Qu’est-ce que le flux du superviseur ?

Les flux du superviseur dérivent du courant central. Ils circulent sur la partie inférieure du corps en formant de chaque côté (gauche et droit) un circuit ovale descendant sur l’avant de la jambe et remontant sur l’arrière. Ils véhiculent l’énergie qui se répartira ensuite à travers les cinq profondeurs du corps. Chacune des profondeurs est responsable du bon fonctionnement de certaines fonctions et organes.

  • Première profondeur :
    Fonction : système cutané superficiel (l’épiderme)
    Organes : rate et estomac
  • Deuxième profondeur :
    Fonction : système cutané profond (le derme)
    Organes : poumons et côlon
  • Troisième profondeur :
    Fonction : système sanguin
    Organes : foie et vésicule biliaire
  • Quatrième profondeur :
    Fonction : système musculaire
    Organes : reins et vessie
  • Cinquième profondeur :
    Fonction : système osseux
    Organes : cœur et intestin grêle

Comme son nom l’indique, chacun des flux du superviseur (le gauche et le droit) supervise les grandes fonctions et les principaux organes du corps qui se trouvent sur son côté.

Application concrète

L’harmonisation des flux du superviseur vous aidera à relâcher les tensions dans la tête et dans le dos ainsi qu’à améliorer la respiration et la digestion. Cette harmonisation est facilement réalisée avec la séquence décrite ci-après. Cette séquence peut être réalisée debout, assis ou couché ; cependant c’est dans la position assise ou allongée que vous serez le plus confortable.

Étape 1 : débloquer l’énergie descendante du côté gauche

Posez votre main droite sur l’épaule gauche, à la jonction entre l’épaule et le cou.
Posez simultanément votre main gauche sur l’ischion gauche (le pli de la fesse gauche), à la jonction entre la cuisse et la fesse gauche. Si vous êtes assis sur une surface souple (un canapé ou un coussin, en voiture ou sur le lit), vous pouvez simplement vous asseoir sur votre main gauche la paume ou le dos contre la fesse gauche. Rappelez-vous de toujours choisir la position la plus confortable pour vous.
Tenez la position 2 à 3 minutes jusqu’à sentir les pulsations dans vos mains.

La position est résumée sur le dessin ci-après.
(MD = main droite et MG = main gauche)

flux du superviseur gauche descendant

Étape 2 : débloquer l’énergie ascendante du côté gauche

Posez votre main droite sur l’épaule gauche, à la jonction entre l’épaule et le cou.
Posez simultanément votre main gauche sur le pli de l’aine à gauche.
Tenez la position 2 à 3 minutes jusqu’à sentir les pulsations dans vos mains.

La position est résumée sur le dessin ci-après.
(MD = main droite et MG = main gauche)

fluc du superviseur gauche ascendant

Les étapes 1 et 2 harmonisent le flux gauche du superviseur. Les étapes 3 et 4 font la même chose en miroir pour revitaliser le flux droit.

Étape 3 : débloquer l’énergie descendante du côté droit

Posez votre main gauche sur l’épaule droite, à la jonction entre l’épaule et le cou.
Posez simultanément votre main droite sur l’ischion droit (le pli de la fesse droite)
Tenez la position 2 à 3 minutes jusqu’à sentir les pulsations dans vos mains.

La position est résumée sur le dessin ci-après.
(MD = main droite et MG = main gauche)

flux du superviseur droit descendant

Étape 4 : débloquer l’énergie ascendante du côté droit

Posez votre main gauche sur l’épaule droite, à la jonction entre l’épaule et le cou.
Posez simultanément votre main droite sur le pli de l’aine à droite.
Tenez la position 2 à 3 minutes jusqu’à sentir les pulsations dans vos mains.

La position est résumée sur le dessin ci-après.
(MD = main droite et MG = main gauche)

flux du superviseur droit ascendant

Cette séquence en quatre étapes est à pratiquer quotidiennement, elle est particulièrement recommandée pour aider une digestion difficile (après un repas trop copieux par exemple…)
Les quatre étapes vous occuperont une dizaine de minutes si vous comptez de deux à trois minutes par étape. Plus vous pratiquerez plus facile ce sera pour vous de percevoir les pulsations dans vos mains.

Portez-vous bien et bonne pratique.

Isabelle.


Sources :
« Jin shin jyutsu, l’art de revitaliser et d’harmoniser le corps, les émotions et le mental par le toucher » par Alice Burmeister et Tom Monte.
« Introduction au Jin shin jyutsu est » –  Livre I par Mary Burmeister.

Photo : Isabelle Ducau
Dessins : inspirés de « Jin shin jyutsu, l’art de revitaliser et d’harmoniser le corps, les émotions et le mental par le toucher » par Alice Burmeister et Tom Monte.

Vous aimerez peut-être aussi :

8
Poster un commentaire

avatar
3 Fils de commentaires
5 Réponses de fil
0 Abonnés
 
Commentaire avec le plus de réactions
Le plus populaire des commentaires
2 Auteurs du commentaire
CloIsabelleAnaïs Auteurs de commentaires récents
  S’abonner  
plus récent plus ancien
Notifier de
Clo
Invité
Clo

J’aimerais savoir comment ça se passe pour les verrous de sauvegarde dont tu as parlé dans un de tes articles. J’ai trouvé qu’il y a 26 points , comment procède-t-on pour travailler dessus ? On pose les doigts juste à cet endroit 2 ou 3 mn ?
Tu pourrais nous faire un petit topo la-dessus ? Pour un pb de thyroïde, travaille-t-on avec le verrou 12 ? J’adore expérimenter de nouvelles méthodes mais là il me manque des infos et j’aime bcp ta façon très agréable d’expliquer les choses. Merci

Clo
Invité
Clo

Merci beaucoup Isabelle pour ces réponses.
J’aime beaucoup ton blog et je partage à bcp de points de vue ta philosophie de vie, notamment concernant la diete médiatique que je pratique depuis plusieurs années, cela me permet de ne pas me laisser embarquer dans les différentes sinistroses récurrentes .

Clo
Invité
Clo

Bonjour,
Super intéressant, je commence à pratiquer et je me pose la question suivante :
On tient la position 2 à 3 minutes jusqu’à sentir les pulsations dans les doigts, mais en pratiquant régulièrement , si on sent les pulsations plus rapidement, que fait-on ? Peut-on passer à la position suivante sans attendre que les 2 mn se soient écoulées ? Ou doit-on tenir quoi qu’il arrive au moins 2 mn ? Le changement de position est-il induit essentiellement par la perception des pulsations ?
Merci Isabelle de m’avoir fait découvrir cette pratique !

Anaïs
Invité
Anaïs

Toujours aussi intéressée par le sujet et donc magnifiquement bien écrit.