Tristesse : se revitaliser avec le Jin Shin Jyutsu

tristesse

Tristesse – Photo Pixabay CC0

L’automne est installé depuis quelques temps. Il ramené sa panoplie de brouillards, de pluies, de jours qui raccourcissent et de feuilles virevoltantes. Avec la baisse de luminosité certains d’entre nous sont plus sensibles aux émotions négatives. On parle d’ailleurs de dépression saisonnière. Les habitants de notre planète qui vivent à proximité du pôle nord sont obligés d’avoir recours à la luminothérapie pour suppléer le manque d’ensoleillement et éviter la déprime. Sans aller jusqu’à faire une dépression, il est fréquent de sentir d’avantage la tristesse à cette période de l’année. La tristesse, comme toutes les émotions négatives doit être prise en considération. Il ne faut pas la cacher sous le tapis et faire semblant d’être joyeux. Le faux-semblant n’est pas souhaitable pour notre bien-être. Il est bien plus profitable d’accueillir sa tristesse et d’utiliser le Jin Shin Jyutsu pour la dissoudre doucement.

Qu’est-ce que la tristesse ?

La tristesse est une émotion de manque. Elle nous parle de carence affective. Cette carence peut aussi bien concerner des personnes que des situations. Par exemple, nous ressentons du chagrin suite au décès ou au départ d’une personne ou d’un animal. Nous pouvons aussi nous sentir triste de ne pas avoir réussi quelque chose qui comptait énormément à nos yeux, comme un examen ou une prestation artistique.
Se donner le temps d’éprouver sa tristesse, c’est reconnaître le besoin qui se cache derrière. Pourquoi je me sens triste ? Parce que j’ai besoin de douceur et que je n’ai plus mon chat à caresser. Parce que j’ai besoin de contacts physiques et émotionnels et que je n’ai plus mon compagnon avec lequel j’avais tant d’échanges. J’ai besoin de confiance et que ma meilleure amie m’a trahie. Ce ne sont que des exemples et chacun est unique. Les besoins sont très subjectifs et ne peuvent pas être listés. Il est important de les écouter.

Reconnaître sa tristesse est déjà un pas capital. La nier en se disant que l’on est fort conduit souvent à la colère. Celle-ci est alors dirigée vers le responsable désigné de la tristesse ressentie, l’amie qui a trahi. Le danger est alors de se couper complètement du besoin et de rester enfermé dans ses émotions négatives.
Si j’ai besoin d’avoir des contacts humains et que je reste seule après que mon compagnon m’ait quitté, je ne répondrai pas au besoin qui est le mien. De ce fait, je resterai dans ma tristesse et celle-ci ne fera que s’amplifier, risquant de m’entraîner dans un état dépressif. Les émotions négatives dont on en se préoccupe pas frappent à la porte avec de plus en plus d’insistance. Nos besoins sont essentiels, ils ne peuvent pas être ignorés sans conséquences.

Pour arriver à avoir un recul suffisant sur sa tristesse et être en mesure de réfléchir au besoin caché derrière, je peux m’aider du Jin Shin Jyutsu. Je commence par me demander quelle émotion négative je ressens. Je me mets à l’écoute de moi-même. Si j’identifie la tristesse alors je dois l’accueillir et faire en sorte de la dissoudre, de l’estomper pour qu’elle se calme un peu et que je puisse entendre ce que mon besoin a à me dire. Ce ne sont pas les autres qui me rendent triste, c’est un besoin qui était comblé et qui ne l’est plus. Je dois m’en occuper.

Contrer l’attitude de tristesse par le Jin Shin Jyutsu

En Jin Shin Jyutsu, l’attitude de tristesse est associée à la deuxième profondeur. Cette profondeur supervise le poumon et le côlon. Lorsque nous sommes triste, c’est que nous ne voulons pas lâcher prise. Nous nous opposons au rythme de la vie Nous nous cristallisons sur le passé et nous refusons la nouveauté. Nous sommes en contradiction avec le flux vital matérialisé par ce qui entre en nous et ce qui sort de nous, tant sur le plan physique qu’émotionnel. La tristesse est donc associée à un déséquilibre énergétique de la deuxième profondeur. Lorsque je sens la tristesse m’envahir, je peux utiliser le Jin Shin Jyutsu pour la dissoudre en douceur.

Tenir son annulaire

tenir son annulaire jin shin jyutsuPrendre l’annulaire de la main gauche dans la main droite, fermement mais sans serrer trop et tenir la position pendant 3 à 5 minutes ou jusqu’à ce que vous perceviez des pulsations régulières dans votre main droite ou jusqu’à ce que vous sentiez que votre tristesse a disparu et que vous êtes plus neutre. Renouvelez alors l’opération en tenant l’annulaire de la main droite dans la main gauche de la même manière.

Tenir son annulaire permet d’harmoniser les flux énergétiques du poumon et du côlon.

Tenir ses deuxièmes orteils

tenir ses deuxièmes orteils jin shin jyutsuPrendre le deuxième orteil du pied gauche entre le pouce et l’index de la main gauche, fermement mais sans serrer trop. Simultanément, prendre le deuxième orteil du pied droit entre le pouce et l’index de la main droite, en procédant de la même manière que pour l’autre pied. Tenir la position pendant 3 à 5 minutes ou jusqu’à ce que vous perceviez des pulsations régulières dans les doigts des deux mains.

Tenir son deuxième orteil permet d’harmoniser les flux énergétiques de façon globale et plus particulièrement les fonctions visuelles.

S’harmoniser avec annulaire et deuxième orteil

Les pieds et les mains sont liés du point de vue du flux énergétique qui circule dans le corps : le trajet de l’énergie dans le dos de la main droite est identique au trajet de l’énergie dans la plante du pied gauche : il apparaît que la relation entre les mains et les pieds est inversée. Du fait de ce trajet de l’énergie dans le corps, l’annulaire de la main droite est relié au deuxième orteil du pied gauche. L’annulaire est relié aux fonctions énergétiques du poumon et du côlon. Le deuxième orteil est relié à la fonction énergétique de l’estomac et aide à améliorer la vue.

Lorsque les flux énergétiques de certains organes sont perturbés ils peuvent entraîner une disharmonie physique, mentale ou émotionnelle débouchant sur des symptômes physiques ou psychiques ou des états émotionnels négatifs. Afin d’harmoniser les flux énergétiques, vous pouvez tenir vos annulaires et vos deuxièmes orteils. Si vous n’arrivez pas à tenir vos deux deuxièmes orteils en même temps, ce n’est pas grave, tenez-les l’un après l’autre, comme pour les annulaires.

Tenir vos annulaires et vos deuxièmes orteils vous aidera si vous vous dites :

  • Je ne me sens pas en harmonie

  • Je sens que mes émotions sont bloquées

  • Je suis malheureux(euse) et je n’arrive pas à m’en sortir

  • Je suis victime de mes pensées, de mes sentiments et de mes désirs.

  • J’ai du mal à respirer, ma cage thoracique est comme bloquée, je suis encombré(e) de mucosités

  • J’ai l’air de pleurnicher en permanence, même quand je ne suis pas triste

  • J’ai un air pitoyable, des problèmes de peau, des boutons et trop de pilosité

  • J’ai des problèmes aux yeux

  • J’ai de problèmes digestifs

  • Je n’ai plus d’énergie, plus je me repose et moins ça va.

Respirez en conscience pendant que vous tenez vos doigts et vos orteils : expirez la tristesse et inspirez l’apaisement. Si c’est plus facile pour vous, fermez les yeux pendant que vous tenez vos doigts et vos orteils. Si vous en avez envie, souriez tout en relâchant vos épaules. Adoptez la position la plus confortable pour vous. Si c’est mieux d’être assis, asseyez-vous. Si c’est mieux d’être allongé, allongez-vous. Si vous préférez tenir votre annulaire gauche en ayant la paume de la main gauche tournée vers vous, faites-le. Écoutez-vous, vous ne pouvez pas vous tromper.

Bonne pratique à vous et souvenez-vous que quoi que vous fassiez en Jin Shin Jyutsu, vous ne pouvez pas nuire. Ce ne peut être que bénéfique, que vous pratiquiez sur vous-même ou sur quelqu’un d’autre.

Isabelle


Photos : Isabelle Ducau et CC0 Pixabay

Bibliographie :
L’art de revitaliser et d’harmoniser le corps, les émotions et le mental par le toucher – Alice Burmeister, Tom Monte.
Introduction au Jin Shin Jyutsu est livre III – Mary Burmeister.

2 réflexions sur “Tristesse : se revitaliser avec le Jin Shin Jyutsu

  1. duboc antoinette dit :

    Bonjour Isabelle, votre message arrive  » à point  » je suis exactement dans la situation que vous
    décrivez……je vais faire ce que vous proposez jyn shin jyutsu, et j’en espère des résultats……….
    Tres belle semaine à vous, et un grand merci pour vos messages qui sont toujours tres utiles
    et intéressants.antoinette

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *