A propos

Qui suis-je ?

J’ai travaillé pendant presque 20 ans comme pharmacien dans l’industrie pharmaceutique. Puis un jour, un burn-out m’a forcée à me remettre en question et à réorienter ma vie. Au fil de mes pérégrinations pour retrouver un état de bien-être, j’ai découvert que nous avons tous en nous d’immenses ressources que nous devons apprendre à mobiliser pour nous soutenir lorsque nous traversons des turbulences et pour maintenir notre état de bien-être.

J’ai commencé à tester sur moi diverses choses, à entreprendre des changements dans mon mode de vie et à obtenir des résultats. J’ai appris à écouter et à regarder plutôt qu’à entendre et voir. J’ai appris à apprécier l’instant présent, à savourer la vie et à s’en délecter comme d’une gourmandise rare. Pas à pas, j’ai amorcé tout doucement un retour vers le bien-être.

Puis j’ai voulu partager mes diverses trouvailles avec mon conjoint et mes filles, rencontrant leur scepticisme parfois, leur enthousiasme souvent puis leur étonnement et leur satisfaction lorsque les résultats se traduisaient par le retour au bien-être. Alors j’ai décidé de continuer à chercher et à creuser, motivée par mes petites victoires. En créant ce blogue, j’ai voulu vous faire partager mes découvertes ou mes idées. Un peu comme réfléchir à haute voix… mais à l’écrit !

Aujourd’hui je suis praticienne en Jin Shin Jyutsu et je terminerai début 2019 ma formation de sophrologue. Alors je pourrai vous accompagner pour aller vers le mieux-être ou simplement entretenir votre bien-être et prendre soin de votre hygiène de vie par la sophrologie et/ou le Jin Shin Jyutsu. Ce blogue continuera de m’accompagner dans cette nouvelle vie professionnelle tant il est en parfaite résonance avec ce que je suis aujourd’hui. En feuilletant mes carnets vous découvrirez les rubriques suivantes :

  • Apprécier : une rubrique qui attire votre attention sur les petites choses de la vie qui font la différence entre une journée grise et une journée lumineuse.
  • Créer : des articles pour accéder au bonheur simple de créer de ses mains, source de bien-être et remède anti-stress, des solutions pour se simplifier la vie ou augmenter son bien-être.
  • Exprimer : une rubrique où je réfléchis, je raconte, je philosophe, je m’interroge ou je témoigne.
  • Goûter : là, vous découvrirez des réflexions culinaires, des recettes ou d’autres sujets en relation avec les papilles.
  • Pratiquer  : une rubrique où vous trouverez les billets qui traitent de diverses techniques d’aide pour soulager certains maux, pour retrouver de l’énergie ou pour apaiser son esprit. La rubrique où je vous parle de Jin Shin Jyutsu et de sophrologie.

Vous trouverez aussi des instants bien-être à consommer sans modération : des petites astuces pour se détendre ou se chouchouter et aussi des citations inspirantes pour réfléchir sur soi et sur la vie.

Par jeu avec mes lecteurs j’ai aussi lancé les défis d’écriture où de temps en temps nous inventons des histoires juste pour le plaisir de créer.

Revue de presse

Témoignage dans le journal Le Monde au sujet de la diète médiatique : un témoignage réalisé suite à une sollicitation de la journaliste Émeline Cazi après lecture de mon billet sur la diète médiatique. L’occasion de partager mon point de vue avec énormément de lecteurs : beaucoup d’échanges chaleureux et de nouveaux lecteurs.

Sollicitée par la directrice des programmes de l’émission « On est fait pour s’entendre » animée par Flavie Flament sur RTL, j’ai apporté mon éclairage sur le thème « La surinformation nous rend-elle anxieux ? » : une expérience inédite et intéressante.

Tribune vidéo sur le Huffington Post qui m’a contactée à l’occasion de la journée mondiale du bien-être. Encore une expérience inédite avec le format vidéo que je n’ai pas l’habitude de manier ! L’occasion de faire un point rapide sur les clés du bien-être, sans exhaustivité aucune.

Contactée par Léa Minod, reporter à Radio France, j’ai accepté de témoigner sur ma diète médiatique et  mon rapport à l’actualité dans son émission estivale « Les dernières fois » diffusée dans la matinale du week-end de France Inter. Une expérience agréable et un contact chaleureux avec Léa.

Le temps de vivre

Voici un poème d’Anna de Noaille qui illustre plutôt bien la vie telle que je la conçois. Je vous le fais partager :

Le temps de vivre

Déjà la vie ardente incline vers le soir,
Respire ta jeunesse,
Le temps est court qui va de la vigne au pressoir,
De l’aube au jour qui baisse,

Garde ton âme ouverte aux parfums d’alentour,
Aux mouvements de l’onde,
Aime l’effort, l’espoir, l’orgueil, aime l’amour,
C’est la chose profonde ;

Combien s’en sont allés de tous les cœurs vivants
Au séjour solitaire
Sans avoir bu le miel ni respiré le vent
Des matins de la terre,

Combien s’en sont allés qui ce soir sont pareils
Aux racines des ronces,
Et qui n’ont pas goûté la vie où le soleil
Se déploie et s’enfonce.

Ils n’ont pas répandu les essences et l’or
Dont leurs mains étaient pleines,
Les voici maintenant dans cette ombre où l’on dort
Sans rêve et sans haleine ;

— Toi, vis, sois innombrable à force de désirs
De frissons et d’extase,
Penche sur les chemins où l’homme doit servir
Ton âme comme un vase,

Mêlé aux jeux des jours, presse contre ton sein
La vie âpre et farouche ;
Que la joie et l’amour chantent comme un essaim
D’abeilles sur ta bouche.

Et puis regarde fuir, sans regret ni tourment
Les rives infidèles,
Ayant donné ton cœur et ton consentement
À la nuit éternelle.

Je sais que nous sommes responsables de notre bonheur et que personne ne peut le prendre en charge à notre place. Le bonheur n’est pas un état permanent de béatitude. Il est fugace, fluctuant et instantané. J’ai décidé de m’occuper du mien. Si j’écris ici, c’est pour répandre les essences et l’or dont mes mains sont pleines. Être heureuse pour moi, c’est une somme de petites choses, c’est être utile et participer au monde, c’est partager et transmettre. S’occuper de son bonheur est le travail de toute une vie.  Alors je vous souhaite une bonne lecture et j’espère contribuer à vous donner l’envie d’être heureux.

Mes chers lecteurs : merci !

Selon moi, l’âme d’un blogue est constituée par l’interaction qui existe entre son auteur et ses lecteurs. Alors voici une chose à laquelle je tiens particulièrement : je vous remercie, vous mes lecteurs, que vous soyez occasionnels ou assidus. Vous contribuez par vos commentaires et vos questionnements à faire vivre ce blogue. Vous vous interrogez avec moi, nous réfléchissons ensemble. La fidélité de beaucoup d’entre vous me touche et je prend une dose de bonheur à chaque fois que je me rends compte que j’ai pu vous apporter quelque chose de positif ! Je suis très heureuse de vous avoir rencontrés. Merci à vous toutes et tous de me lire et de prendre soin de vous. Je vous embrasse chaleureusement !

Soutenir le blogue : c’est possible !

Si vous appréciez le contenu du blogue vous avez la possibilité de contribuer à son développement en faisant un don sur la page Tipeee des Carnets du Bien-être. Le plus petit don possible est de 1€ quand au maximum, c’est à chacun de décider. Les dons peuvent être ponctuels (décider de donner 2€ une seule fois) ou récurrents (décider de donner 1€ par mois). Dans le cas des dons récurrents ils peuvent être arrêtés à tout moment. Pour participer il suffit de cliquer sur le lien indiqué plus haut ou sur le logo de Tipeee ci-dessous et de choisir le montant désiré. Ensuite il vous faudra créer un compte sur Tipeee (à moins que vous ne soyez déjà contributeur auprès d’autres créateurs de contenus) et de vous laisser guider. C’est un peu comme un abonnement volontaire au blogue. Mais pourquoi payer pour ce qui est gratuit ? Je vous explique le pourquoi du comment ici.

tipeee financement participatif

Isabelle Ducau


Photo Michel Sainquentin (Séance Photo – La Tour du Pin)