Asperatus undulatus, nuages étranges en nord Isère

asperatus undulatusConnaissez-vous les Asperatus undulatus ? Samedi 30 juillet dans la matinée, j’ai observé des nuages étranges dans le ciel turripinois. Un ciel inhabituel qui m’a poussée à saisir mon appareil photo, jamais bien loin de moi de toutes manières. La nature a plus d’un tour dans son sac lorsqu’il s’agit de nous surprendre. J’avoue n’avoir encore jamais vu de tels nuages. Aussi, je me suis dit que j’allais partager cette curiosité avec vous, amis lecteurs. J’aime regarder autour de moi les jolies choses et les étrangetés que mère nature s’amuse parfois à concocter pour ceux qui ont la curiosité facile. Étrangetés parfois minuscules ou bien comme ce jour là, impressionnantes.

Des nuages étranges

Le temps était plutôt beau jusqu’à ce qu’un manteau nuageux vienne petit à petit faire écran aux rayons du soleil. Un vague coup de tonnerre dans le lointain m’a fait lever les yeux vers le ciel pour jauger le risque de pluie. Et c’est là que j’ai vu ces nuages étranges ! Je n’en avais jamais vu de la sorte auparavant. Je suis immédiatement rentrée prendre mon appareil photo pour les mettre dans la boîte.

Il est difficile de rendre l’aspect réel de ces nuages étranges. Je vais utiliser une image pour vous décrire ce ciel. L’impression que j’ai eu en regardant ces nuages était celle d’un drap de soie grise qui ondulerait sous le vent. Les nuages avaient un aspect soyeux et formaient des ondulations douces. Un peu comme les vagues de l’océan lorsqu’une houle agite l’eau en grosses masses ondulantes. L’ensemble se déplaçait d’ouest en est sans que les ondulations soyeuses ne soient visiblement modifiées.

Les nuages qui suivaient cette formation surprenante étaient tout ce qu’il y a de plus banal. Chargés de pluie, ils ont vite laissé tomber une rapide averse. Celle-ci n’a pas eu le temps de mouiller grand chose. Cependant, après l’averse, les ondulations mystérieuses de mes nuages étranges avaient complètement disparu. Heureusement que je les avais prises en photo parce que sinon j’aurai pensé que j’avais rêvé !

Asperatus undulatus : un nuage orphelin

Ces nuages étranges m’ont tant intriguée que je suis partie à la pêche aux informations sur le net. J’ai ainsi découvert qu’il s’agit de formations nuageuses assez rares dénommées Asperatus undulatus. Un débat d’expert agite le monde de la météorologie pour savoir s’il convient ou non d’homologuer ce nom dans l’Atlas international des nuages. Moi non plus je ne savais pas qu’il existait un tel ouvrage. Il est édité depuis la fin du XIXème siècle par l’organisation météorologique mondiale. Il répertorie toutes les sortes de nuages qui ont été observées. Ce fameux Asperatus undulatus présenterait les caractéristiques groupées d’autres nuages déjà décrits tels que les Undulatus ou les Mammatus. D’où la polémique sur l’opportunité ou non de créer une nouvelle catégorie de nuages. Pensez donc, aucune nouvelle catégorie n’a été répertoriée depuis 1951 !

Bref, leur formation serait liée à une combinaison particulière des conditions atmosphériques et du relief. Je me suis dit que les nuages avaient décalqué le relief de mes collines dauphinoises ! En tous cas, le spectacle était magnifique et éphémère ! Nous avons donc affaire à des formations nuageuses non reconnues par l’organisation météorologique mondiale. Mais moi, j’ai bien reconnu des nuages étranges, dignes d’intérêt. Alors je vous laisse admirer les Asperatus undulatus du ciel isérois de cette fin juillet.

asperatus undulatus

asperatus undulatus

Si vous avez déjà observé ce genre de nuages étranges, n’hésitez pas à témoigner. La nature et ses mystères sont une inépuisable source de bien-être pour moi.

Prenez soin de vous.

Isabelle.

0 0 voter
Évaluation de l'article
S’abonner
Notifier de
guest
4 Commentaires
le plus récent
le plus ancien
Inline Feedbacks
View all comments
Gérard Jacquemin
8 août 2016 16 h 32 min

Très étrange en effet, la nature nous offre un spectacle permanent, la scène avait revêtu ce jour là une belle toile de fond.

Chantal Le Restif
Chantal Le Restif
8 août 2016 14 h 30 min

Bonjour et merci pour ce partage de nuages.
En effet, beaucoup de monde n’aime pas les nuages et préfère un ciel tout bleu. Les Anglais qui s’y connaissent en terme de nuages ont créé une association d’appréciation des nuages qui vaut le détour. C’est la « Clouds Appreciation Society », on y trouve de magnifiques photos de nuages de toutes sortes et du monde entier.
https://cloudappreciationsociety.org
Bonne visite,
Chantal

Fermer le menu