Le blogue a deux ans : bilan et perspectives

blogMes chers lecteurs, je suis bien heureuse de fêter les deux ans des Carnets du Bien-être ! Voilà une aventure passionnante que je ne regrette absolument pas d’avoir lancé un jour de novembre 2015. Grâce à vous, le blogue est vivant. C’est un lieu d’échange, de réflexion, de détente et de bienveillance. Deux ans, c’est l’occasion de faire un petit bilan de l’année écoulée, une revue de mes envies pour celle qui va venir et aussi de vous questionner à propos de vos attentes par rapport au contenu. Petit tour d’horizon.

Quels événements sur le blogue pour la deuxième année d’existence ?

Visite des coulisses du blogue en février 2017

En février 2017, je vous avais ouvert les coulisses du blogue pour que vous sachiez un peu ce qui se trame derrière la façade des Carnets du Bien-être. Rien de bien nouveau de ce côté. Je gère toujours mon affaire toute seule comme ça je fais comme je veux et si je fais des bêtises je n’ai qu’à m’en prendre à moi-même ! Ceci dit, cela fait longtemps que je n’ai pas fait de boulette.

Changement de système de gestion pour les newsletters en février 2017

Jusqu’à janvier 2017 j’utilisais Mailpoet pour gérer la liste de mes lecteurs abonnés et l’envoi des newsletters mais je n’en étais pas super satisfaite pour diverses raisons. J’ai décidé de changer pour Mailchimp que j’ai trouvé beaucoup mieux. Par contre comme tout est en anglais j’ai eu pas mal de boulot de traduction pour la préparation des différents formulaires et le paramétrage. Comme toute nouveauté, il faut se donner le temps de la prise en main. Aujourd’hui ça roule.
De temps en temps je fais le ménage dans la liste : lorsque je vois que des abonnés n’ont ouvert aucune des 10 dernières newsletter alors qu’ils sont inscrits depuis plus de 5 mois, je les mets dans une liste spéciale. Le jour où je m’approche de la limite payante de Mailchimp, je purge la liste. Je me dis que quelqu’un qui s’est abonné au blogue il y a au moins 5 mois (ce n’est donc pas un nouvel abonné) et qui n’a ouvert aucun des 10 derniers e-mails que je lui ai envoyé n’est pas intéressé ou ne prend pas le temps de me lire. Pourquoi continuer à polluer sa boîte mail ? Il y a tant de blogues et de sites intéressants sur la toile qu’il est tentant de s’abonner à tout ce qui nous plaît ou nous parle. De là à avoir le temps de tout lire, c’est une autre histoire… C’est la rançon de l’accès ultra-facile à l’information. Il suffit de quelques clics pour s’abonner à une newsletter. Certains se désabonnent d’eux-même alors qu’ils n’ont jamais ouvert aucun des e-mails que je leur ai envoyé. J’imagine un dialogue intérieur du style :

Pourquoi je me suis abonné à ce blogue déjà ? Pfff ! De toutes façons je n’ai pas le temps de lire allez zou ! Je me désabonne.

Lancement de la page Tipeee le 5 mai 2017

Après 6 mois de Tipeee, faisons un bilan. Ça va être court, je vous rassure. J’ai gagné exactement 20,15€. Je tiens à remercier les quatre donateurs qui se reconnaîtront. Pas de quoi faire grand-chose mais merci pour le geste. Je vous fais des bises exclusives 😉 Je laisse tout de même la page Tipeee active, on ne sait jamais… Étant donné que je ne retire pas encore de revenus de mon blogue, le temps que j’y consacrerai sur l’année 3 sera fonction de mes disponibilités, les sujets d’écritures n’étant pas un point bloquant. Sur 2018, ça devrait encore aller et le rythme de publication devrait à peu près se maintenir à un article par semaine. Après nous verrons bien.

blog

Témoignage sur France Inter le 5 août 2017

L’article sur la diète médiatique de janvier 2016 m’a conduit jusqu’à France Inter en passant par le journal Le Monde et un direct sur RTL ! Ça m’amuse que les médias s’emparent de ce sujet et ça m’amuse aussi de faire des expériences inédites : un témoignage écrit dans Le Monde, un témoignage radio en direct sur RTL et finalement une interview sur France Inter avec Léa Minod. Une rencontre très agréable sur Paris alors que j’y passais quelques jours pour un stage de Jin Shin Jyutsu. Un témoignage qui s’inscrivait dans les émissions estivales de France Inter avec une chronique intitulée « Les dernières fois » et pour moi, la dernière fois que j’avais suivi l’actualité. Et ce n’est pas fini parce qu’il y a des gens qui ont entendu cette chronique et qui m’ont à leur tour sollicitée. Je vous en reparlerai dans quelques semaines, je ne veux pas spoiler comme dirait mon ado préférée ! Encore une expérience inédite en perspective.

3 mois de vacances de juillet à septembre 2017

Alors oui, j’ai pris 3 mois de vacances sur le blogue. J’avais besoin de m’en détacher un peu. Les filles étaient en vacances, à la maison. J’avais d’autres priorités. Avec la rentrée je me suis replongée dans ma formation. Ce n’est que lorsque le quotidien a repris son cours régulier que j’ai pu revenir vers vous. Je prends toujours autant de plaisir à partager, discuter, réfléchir et échanger avec vous. Répondre à vos e-mails m’apporte aussi quelques satisfactions lorsque vous revenez vers moi pour me remercier de l’aide que vous avez trouvé sur le site. Je suis très sensible à ces remerciements. Gratitude !

Les propositions d’échanges

Je reçois régulièrement des propositions d’échange : échanges de liens ou demandes de collaborations diverses. Parfois je suis contactée par des responsables de SEO (Search Engine Optimization = l’optimisation du référencement pour les moteurs de recherche, en gros, c’est tout ce qui permet de faire remonter un site dans les résultats de recherches pour un mot clé donné). Ces personnes travaillent pour des sites web et me demandent si je suis d’accord pour publier un article d’environ 300 mots sur un des sites qu’ils gèrent (en rapport avec le bien-être) en incluant un lien vers mon site. En retour ils me font parvenir un article de 300 mots à publier sur le mien avec des liens qui pointent vers leur site. 300 mots !!! Arf ! Personnellement, je n’ai pas assez d’espace pour m’exprimer avec assez de valeur ajoutée dans un cadre aussi restreint. 300 mots c’est rien. Il y a malheureusement des sites qui proposent des articles de cette taille : je ne suis pas plus avancée après ma lecture qu’avant. C’est ce que j’appelle un article creux. Pourquoi 300 mots ? Parce que c’est le minimum syndical pour que Google considère qu’un contenu est digne d’être remonté dans une recherche. Bref, j’ai toujours refusé, ça ne m’intéresse pas.

J’ai eu aussi des blogueurs qui m’ont contactée pour me demander s’ils pouvaient écrire un article invité sur mon blogue ou si j’accepterai de faire la promotion d’une de leurs œuvres numériques. C’est le truc des blogueurs qui suivent des formations de blogueurs pros. On leur demande d’écrire des articles invités ou des e-books puis de contacter des blogueurs qui ont une notoriété plus importante que la leur pour solliciter une collaboration. Une blogueuse m’a contacté pour un article invité. Comme son blogue était sur la même thématique que le mien, j’ai accepté mais j’ai choisi le thème de l’article parce que celui qu’elle me proposait au départ ne me convenait pas. Cependant je ne pense pas que je renouvellerai l’opération. Je préfère écrire moi-même. Mais tant que je n’avais pas essayé, je ne savais pas si cela me plairait ou non. Ceci dit, la blogueuse en question a été tout à fait sympathique. Cependant le contenu qu’elle m’a proposé n’était pas du contenu original dans le sens où elle avait déjà écrit un article sur son blogue sur le même thème. Bref, pas motivée à renouveler l’expérience.

Participation à deux festivals blogueurs

J’ai participé à deux festivals inter-blogueurs. Ça c’était une nouveauté. Un blogueur que je suis depuis le début avait lancé un festival inter-blogueurs sur le thème de la richesse et j’avais des choses à dire sur ce thème donc j’ai participé et en participant j’ai eu connaissance d’une blogueuse qui lançait un autre carnaval d’articles sur le thème du déclic pour changer de vie. Là aussi, ça m’a parlé donc j’ai participé. C’est intéressant parce que ça permet d’embrasser d’un seul coup plusieurs points de vue sur une question. Je renouvellerai peut-être l’expérience si je vois passer un thème qui m’inspire.

Mes souhaits ou projets pour l’année n°3

Continuer à écrire régulièrement

Même si j’ai moins de temps depuis que j’ai commencé ma formation de sophrologue, je vais continuer à produire du contenu pour le blogue. D’abord parce que j’ai plein de sujets à aborder et d’outils à vous transmettre, ensuite parce que j’y prends beaucoup de plaisir et enfin parce que le blogue est en ligne avec ma future activité professionnelle. Trois bonnes raisons s’il en fallait. Et j’en ajoute une quatrième : parce que j’aime le lien tissé avec vous ! Voilà 🙂

bulle de savon givrée

Peut-être écrire un guide sur la technique des bonhommes allumettes

Depuis que j’ai écrit le billet sur la technique des bonhommes allumettes, j’ai répondu à pas moins de 150 questions sur le sujet. J’ai fini par clôturer les commentaires sur l’article parce que je me suis rendue compte que personne ne les lisait (il y en avait plus de 100 entre les questions et mes réponses) et donc les lecteurs me posaient des questions dont les réponses avaient déjà été données. Par e-mail, c’est pareil même si je reçois de temps en temps de nouveaux cas de figure. Je me suis dit que peut-être ce serait une bonne idée de compiler tous ces retours d’expériences sur les questions que les gens se posent à propos de cette technique et d’en faire un petit e-book, quitte à le mettre à jour une fois par an ou pas. A voir, mais l’idée a germé.

Publier éventuellement mon témoignage sur le burn-out

Lorsque j’ai écrit mon article-témoignage sur le burn-out je vous ai parlé d’un projet d’écriture de mon témoignage intégral… Le projet est concrétisé. Je dois faire relire le tapuscrit (oui c’est ainsi qu’on appelle un manuscrit écrit avec un clavier !), j’attends encore des commentaires de certains relecteurs, je dois remanier un peu une partie suite aux récents changements dans le droit du travail et peut-être aussi étoffer la fin… Il manque la préface. Reste à trouver un éditeur ou à s’auto-éditer. Bref, c’est plus ou moins dans les tuyaux.

Continuer les défis d’écriture parce que je m’amuse follement

Alors ça, c’est le pied. La participation est encore un peu timide rapport au nombre d’abonnés à la newsletter et encore plus timide rapport au nombre de visiteurs mensuels. Aussi je tiens à féliciter ceux qui ont osé se lancer. J’ai un peu modifié les règles du jeu après trois éditions et la règle pour la prochaine édition est à jour ici. J’adore lire vos histoires. Allez-y, lâchez-vous, faites-vous plaisir ! J’adore écrire des histoires aussi. Donc ce défi d’écriture sera pérennisé, j’espère juste que d’avantage de lecteurs oseront m’envoyer leur production. Notez que j’ai fait comme Google, je demande à ce qu’une histoire fasse au moins 300 mots ! Oui parce que sinon, je reste un peu sur ma faim. Allez ! Vous pouvez le faire !

Vous parler de sophrologie

Alors ça, c’est prévu. J’attends d’avoir un peu de bouteille et d’expérience pour aborder le sujet. Il est important d’expérimenter la sophrologie avant d’en parler. Ça va venir, ça ne saurait tarder. Sophrologie et exercices de respirations (j’ai déjà commencé à vous donner un exercice de respiration pour se détendre ou se réveiller). La sophrologie est un outil de connaissance de soi qui permet d’augmenter sa conscience de soi puis par expansion, sa conscience des autres et du monde. Un outil relationnel et de développement personnel extraordinaire. Un outil idéal pour celles et ceux qui ont envie de reprendre leur vie en main, d’être acteur de leur quotidien. J’y reviendrai avec bonheur !

Continuer à vous parler de Jin Shin Jyutsu

Évidemment, le Jin Shin Jyutsu fait partie de mon quotidien donc vous en parler ici est facile. En Jin Shin Jyutsu tout comme en sophrologie, on apprend toute sa vie. Jin Shin Jyutsu est aussi un outil de connaissance de soi. Une même finalité avec des outils différents. Ceci dit, la sophrologie étant issue en partie des philosophies orientales cela n’est pas vraiment surprenant. Donc vous aurez l’occasion d’apprendre encore beaucoup de choses sur le Jin Shin Jyutsu.

attentes

Et vous ? Quels sont vos souhaits ?

Assez parlé de moi et de mes envies. Qu’en est-il de vous ? Avez-vous des souhaits ? Y a-t-il des sujets que vous aimeriez voir abordés sur le blogue ? Y a-t-il des problématiques auxquelles vous êtes confrontés et pour lesquelles vous cherchez des solutions ? De quoi avez-vous envie ici ? Dites-moi un peu ce qui vous plaît, ce que vous aimez moins, ce qui vous manque. Allez-y, exprimez-vous dans les commentaires. Je verrai de quelles manières je peux répondre au mieux à vos attentes.

En attendant, continuez à prendre soin de vous, vous êtes formidables ! Soufflons ensemble les deux bougies du blogue !

Isabelle.

PS : quand je pense qu’il y en a qui me suggèrent de m’exprimer en 300 mots ! Quelle blague !


Photos : CC0 Pixabay

Poster un commentaire

2 Commentaires sur "Le blogue a deux ans : bilan et perspectives"

Me notifier des
avatar
Trier par:   plus récents | plus anciens
Annaelle
Invité
Bonjour Isabelle Bon anniversaire à votre blog et merci de partager vos expériences avec nous. Je suis une visiteuse épisodique, et j’ai découvert votre travail en cherchant un article sur les bonshommes allumettes. Je connaissais le bullet journal mais pas les accords Toltèques. Je tente de manier le jin shin jiutsu avec plus ou moins de succès, et j’étouffe un peu pendant l’exercice de sophrologie !!! (En vérité, j’étouffe un peu tout court et passer chez vous de temps en temps me fait du bien. On se débat ici avec la dépression de notre « petite dernière » -22 ans- et vos… Read more »
wpDiscuz