Bonne année 2017

Bonhomme de neige et champagneDepuis le premier janvier, un poème me trotte dans la tête. Un poème que j’avais appris à l’école élémentaire … et dont je me souviens encore parfaitement aujourd’hui. C’était il y a … oui ben c’était il y a un certain temps !

Un simple poème de Rosemonde Gérard et qui résonne plutôt bien avec ce que je souhaite pour une bonne année 2017. Alors ? Je le partage avec vous. Peut-être le connaissez-vous ? Peut-être vous inspire-t-il autre chose que ce qu’il m’inspire à moi ? C’est tant mieux. La diversité, c’est la richesse, c’est la vie.

Bonne Année !

Bonne année à toutes les choses :
Au monde ! A la mer ! Aux forêts !
Bonne année à toutes les roses
Que l’hiver prépare en secret.

Bonne année à tous ceux qui s’aiment
Et qui m’entendent ici bas…
Et bonne année aussi quand même
A tous ceux qui ne s’aiment pas !

Rosemonde Gérard – Recueil « Les Pipeaux »

Tout est dit. Nous faisons partie du Tout et nous sommes tous reliés. Faits des mêmes atomes que la mer et les forêts, tous différents et tous pareils pourtant. Ce que nous souhaitons pour les autres nous le souhaitons donc aussi pour nous-même. Nous sommes comme des miroirs. Les autres nous renvoient ce que nous sommes. Nous renvoyons aux autres ce qu’ils sont. Envoyons du bon et du beau pour en recevoir aussi en retour. Nous sommes tous interdépendants. Nous participons tous à la vie. La vie est un cycle infini.
L’eau de pluie ruisselle sur le sol, grossit les ruisseaux et les torrents qui se jettent dans les rivières et les fleuves. Le flux s’écoule vers les mers et les océans. Le soleil évapore l’eau pour que l’océan ne déborde pas. Les nuages se forment pour cacher le soleil afin qu’il n’assèche pas les mers et les lacs. Les nuages trop lourds laissent échapper l’eau vers la terre pour lui rendre ce qu’elle avait cédé à la mer … C’est le cycle de l’eau. Tout est lié, tout est en équilibre. Rien ne se perd et tout se transforme.

courant central

La graine germe dans l’humus du sol. La jeune pousse se développe, cherche la lumière, produit des feuilles et croît pour devenir un arbre de plus en plus haut. L’arbre produit des fleurs qui une fois pollinisées formeront des fruits. Les fruits mûrs tombent au sol et libèrent leurs graines à moins qu’il ne soient mangés par quelques gourmands. La graine aura alors un trajet un peu modifié mais elle reviendra au sol où elle sera un arbre en devenir. L’arbre finira par mourir, il se décomposera et viendra enrichir l’humus du sol où les graines attendent les bonnes conditions pour germer. C’est le cycle végétatif. Tout est lié. Rien ne se perd et tout se transforme. La vie est un cycle et nous en faisons partie. Je trouve ça prodigieux !

L’hiver qui peut paraître froid et triste à certains est pourtant indispensable au repos végétatif. La sève se retire dans les entrailles de la terre, de très nombreuses graines ne sont capables de germer que si elles ont subi des températures négatives. Les humains aussi ont besoin de temps de repos, l’hiver ne devrait pas donner lieu à des activités demandant une débauche d’énergie… et pourtant, coupés de nos racines nous partons skier et nous dépenser à qui mieux mieux alors que le reste du temps nous sommes assis dans un bureau ou faiblement actif. L’arbre ne se coupe pas de ses racines. L’hiver il s’endort. Il ne pousse plus. S’il est persistant il conserve son feuillage mais c’est le statu quo. S’il est caduque, il laisse tomber à terre ses feuilles devenues inutiles pour lui. Elles iront nourrir le sol. Rien ne se perd et tout se transforme. L’hiver on croit qu’il ne se passe rien mais ce n’est qu’une apparence. La vie est enfouie dans le sol et l’hiver prépare des roses en grand secret.

Nous ne pouvons pas plaire à tout le monde et tout le monde ne peut pas nous plaire. Mais nous avons le devoir humain de respecter chacun ne serait-ce que pour que chacun nous respecte aussi. Aimer ses ennemis. Voilà une étrange idée et pourtant… Nous avons peur de ce que nous ne connaissons pas. Nous craignons ce que nous ne comprenons pas. Gardons en tête que notre façon de penser et de voir les choses n’est que notre spécificité. Tout au plus la partageons nous avec quelques uns de nos semblables. De là à dire qu’il s’agit de la vérité, vous comprenez qu’il y a de la marge. Notre vérité s’arrête à celle de notre voisin. Au lieu de le traiter d’imbécile ou de lui démontrer que nous avons raison, essayons plutôt d’observer son point de vue. Il y a toujours des enseignements à retirer du fait de comprendre plutôt que de juger. Comprendre ne veut pas dire être d’accord. La confrontation des points de vue fait la richesse des discussions et des échanges. Elle est nécessaire, c’est un mouvement. Le mouvement c’est la vie. Aimons donc la vie, soyons attentifs  et ouverts et c’est ainsi que nous pourrons aimer nos ennemis. Ceux qui s’aiment et ceux qui ne s’aiment pas n’en sont pas moins que des êtres humains. Tous embarqués sur le même navire, tous reliés et tous concernés.

Bonhomme de neige

Tout ça pour vous dire que la nouvelle année qui vient de commencer vous enrichira pour peu que vous soyez attentifs à saisir les occasions d’apprendre, de comprendre et de découvrir. Apprendre à s’aimer pour s’enrichir et être ensuite en mesure d’enrichir les autres. Apprendre à regarder autour de soi. Apprendre à s’émerveiller. Apprendre à rire et à ne pas se prendre toujours au sérieux. Apprendre à se transformer. Après le chaos de 2015 et la renaissance de 2016, 2017 sera pour moi l’année du retour à l’harmonie. Je vous souhaite plus de sensibilité aux bonheurs minuscules qui émaillent votre quotidien, plus d’optimisme, plus de confiance dans la vie et plus d’espérance dans les capacités du genre humain à promouvoir le bon et le beau.

Belle année à toutes et tous !

Prenez soin de vous.

Isabelle.


Photos : Isabelle Ducau

 

12
Poster un commentaire

avatar
5 Fils de commentaires
7 Réponses de fil
0 Abonnés
 
Commentaire avec le plus de réactions
Le plus populaire des commentaires
7 Auteurs du commentaire
IsabelleDominiqueMaltèse MarcVirginieIsa Auteurs de commentaires récents
  S’abonner  
le plus récent le plus ancien
Notifier de
Maltèse Marc
Invité
Maltèse Marc

Meilleurs voeux Isabelle et merci encore pour votre blog qui nous aide à garder une petite fenêtre ouverte sur nous même dans notre monde qui semble si agité, si confus….
amitiés…

Dominique
Invité
Dominique

Tous mes meilleurs voeux Isabelle
Des tas de petits bonheurs au quotidien pour vous et votre famille …Et merci pour votre blog fort passionnant. …
Belle année Dominique

Virginie
Invité
Virginie

Merveilleuse année!!!
vous êtes géniale!!!

Isa
Invité
Isa

Belle Année à toi aussi Isabelle
Que de sagesse et d’évidences dans tes messages que je lis depuis peu mais qui me parlent beaucoup et qui participent à mon bien être au quotidien
Merci pour tout ça
C’est vraiment un bon petit moment pour apprécier la vie et faire une pause
À bientôt

Lana
Invité
Lana

Chère Isabelle,
Je vous souhaite une très belle année 2017, qu’elle vous appoerte la sérénité. Merci pour votre blog car je l’adore.
Je ne prends pas toujours le temps d’envoyer un message comme sur la confiture de cynorhodons ou sur les photos de nuages, les feutres-craies… J’apprécie vraiment les articles car je partage beaucoup d’idées avec vous.
Très beau poème également que je m’empresse d’apprendre, car les poèmes d’enfances font de bons souvenirs. J’aime aussi les réciter et les partager avec ma fille.
Merci à vous et encore meilleurs voeux à toute votre famille.

antoinette
Invité
antoinette

Superbe ce petit poème que je ne connaissais pas…….mais bien sûr bonne année à vous Chère Isabelle, et un grand merci pour vos messages, que j’apprécie énormément.
Antoinette

Fermer le menu