Le déodorant naturel le plus efficace qui soit !

Déodorant naturel bicarbonate de sodiumAmis crapauds fous, une fois n’est pas coutume, je vais vous parler cosmétique ! Non mais attendez messieurs, ça vous concerne aussi. En fait je ne vais pas vous vanter la dernière crème miracle ou le dernier sérum incroyable de chez Trucmachin, je vais vous parler de transpiration voire même d’odeurs corporelles incommodantes… Je vais vous donner la recette ultra simple de mon déo maison : plus simple, c’est pas possible et plus efficace non plus, un déodorant naturel en plus ! Alors ? Intéressés ?

A quoi ça sert la transpiration ?

Suer c’est naturel. Plus que ça, c’est essentiel. C’est une fonction physiologique de notre corps qui est pilotée par notre système nerveux autonome. Pour mémoire, notre système nerveux est composé du système nerveux central qui s’occupe des actions volontaires et du système nerveux autonome qui comme son nom l’indique s’occupe des fonctions automatiques du corps. La respiration, la tension artérielle, le péristaltisme intestinal, la sudation sont autant de fonctions qui relèvent du système nerveux autonome. Heureusement que nous ne sommes pas obligés de penser à respirer, à digérer ou à suer ! Notre pilote automatique, comme tout système de régulation possède un accélérateur (le système sympathique ou orthosympathique) et un frein (le système parasympathique).

Régulation de la température

La sudation, c’est l’affaire du sympathique. En effet, la transpiration est liée à l’accélération des fonctions métaboliques du corps. Elle intervient dans la régulation de la température corporelle. Celle-ci s’élève lorsque nous sommes dans l’action : le corps déclenche la sudation par le biais du système sympathique afin d’éviter la surchauffe. C’est l’évaporation de la sueur qui permet le rafraîchissement du corps.

Nettoyage du corps

La composition de la sueur serait assez proche de celle de l’urine (minéraux, lactates, urée, hormones …). Or l’urée est un déchet du métabolisme des protéines qui doit être éliminé du corps sinon, c’est la crise de goutte. Suer, c’est donc éliminer. C’est justement l’effet recherché lorsque nous allons au sauna ou au hammam.

Communication

La sueur contient des hormones qui sont le support de messages à nos congénères : rassurer, prévenir d’un danger ou même demander de l’aide ! Bon, nous les humains, nous avons un peu perdu l’habitude de flairer les hormones de nos congénères. Disons que ce n’est pas notre canal de communication privilégié. Mais chez les autres mammifères, cette fonction de communication est toujours d’actualité.

Pourquoi ça schmoute la sueur sous les bras ?

La sueur n’a aucune odeur. Si ! Je vous le jure ! Mais alors pourquoi ça schmoute ? C’est vrai quoi, il suffit de repenser aux transports en commun en plein été… En fait le problème vient de notre microbiote cutané. Kécécé ? Ce sont les bactéries qui vivent sur notre peau : lactobacilles, streptocoques, staphylocoques, corynébacteries. Ces dernières sont particulièrement friandes de corps gras. Or la sueur produites par les glandes sudoripares des aisselles (glandes apocrines qui n’apparaissent qu’à l’adolescence) est riche en corps gras. Les corynébactéries se gavent et produisent des déchets acides responsables des odeurs incommodantes. Bon OK. Et qu’est-ce qu’on fait alors ?

Utiliser un déodorant

Vu ce que je vous ai expliqué plus haut, mieux vaut ne pas utiliser d’anti-transpirants. Vous comprenez bien que physiologiquement parlant c’est une fort mauvaise idée. Vous viendrait-il à l’idée de bloquer votre digestion ? Non, bien sûr ! Alors pourquoi s’en prendre à la sudation, fonction physiologique tout aussi essentielle que la digestion ?

Bicarbonate de sodium en pot déodorant naturel

Bon pas d’anti-transpirant, alors un déodorant ? Ce n’est pas le choix qui manque dans les rayons des supermarchés ! En crème, en roll-on, en aérosol, en spray… Efficaces 24h, 48h, 72h … 1 mois, 6 mois ? Avec ou sans alcool ? Avec ou sans parabens ? Avec ou sans aluminium ? Avec ou sans phtalates ? Avec ou sans gluten ? Ben quoi ? L’imagination des marketeurs est prodigieuse…

Bref, c’est la jungle. J’en ai testé des déodorants, à bille, en aérosol, en spray et même la fameuse pierre d’alun et aucun n’est réellement efficace. Au pire ça ne sert à rien au mieux ça camoufle les odeurs sous une fragrance chimique qui me fait plus penser à la bombe des toilettes qu’autre chose. Bon, ce n’est que mon avis OK ? Si ça vous convient, tant mieux. On n’est pas tous égaux devant les odeurs corporelles. Moi, ça ne me convenait pas du tout. Après enquête et filature, la pierre d’alun n’a pas l’air si inoffensive que ça. Quelques recherches sur le net m’ont laissée penser que finalement ce n’était pas la panacée. Chimiquement parlant, l’alun au contact de la peau humide se transforme en hydroxyde d’aluminium qui bouche les pores de la peau, bloquant la transpiration (déjà c’est pas terrible). La sueur contient, nous l’avons vu, des lactates qui sont capables de dissoudre une partie de l’hydroxyde d’aluminium, lui laissant alors la possibilité de franchir la peau et de pénétrer dans le sang (bof). Donc, prudence étant mère de sûreté, exit la pierre d’alun. Je ne m’en sers que rarement, en cas de coupure, pour ses propriétés astringentes qui permettent de limiter le saignement.

Utiliser un déodorant naturel simple et efficace

Le produit miracle super efficace, c’est le bicarbonate de sodium. Cette poudre blanche a des propriétés anti-acide (du fait de la présence des carbonates) et bactériostatique (elle bloque la prolifération des bactéries). Voilà le secret de son efficacité. Le bicarbonate sous les aisselles permet de neutraliser l’acidité des déchets produits par les corynébactéries et également de bloquer leur prolifération. Or comme ce sont elles qui sont responsable du schmoutage par leur gloutonnerie, c’est tout bénéf pour nos narines ! Après plusieurs mois de test, le verdict est sans appel. Le bicarbonate de sodium est élu meilleur déodorant naturel de l’univers et même meilleur déodorant tout court.

Un peu de bicarbonate de sodium sur le doigt

Si vous voulez tester, choisissez soit du bicarbonate de qualité alimentaire fin (pas celui destiné à récurer les toilettes qui est de qualité technique) soit celui que l’on trouve en pharmacie pour réaliser les préparations magistrales. Pour l’appliquer, rien de plus simple. Il suffit de prendre un peu de poudre sur le bout du doigt et de la répartir sous l’aisselle puis d’épousseter avec la main ou une serviette pour enlever les grains de poudre éventuels. L’aisselle ne doit pas être blanche après application. Le bicarbonate de sodium ne bloque pas la transpiration. Vous transpirerez normalement mais il n’y aura aucune odeur incommodante. Évidemment, niveau coût c’est imbattable. Un paquet de bicarbonate de sodium ça doit coûter 3€ et vous en avez pour longtemps ! Non toxique, non polluant, ne tâche pas les vêtements, sans alcool, sans parabens, sans aluminium, sans phtalate et même sans gluten, non mais ho !

Allez, prenez soin de vous,

Isabelle.


Photos : Isabelle Ducau

Poster un commentaire

9 Commentaires sur "Le déodorant naturel le plus efficace qui soit !"

avatar
  Subscribe  
plus récents plus anciens
Me notifier des
Fanny
Invité
Bonjour, Je connaissais déjà les propriétés du bicarbonate, que j’utilise déjà depuis de nombreuses années. Ce que je fais aussi, suite à des lectures sur le net, c’est me frotter les dessous de bras avec un gant de crin (ou autre équivalent): ca enleve les peaux mortes et les bactéries, et ca limite fort l’odeur en journée. Si je vais en plus à vélo au bureau, je sors alors le bicarbonate, mais sinon, juste en ayant frotté, ca ne sent pas pour la journée. Quel confort de ne rien mettre ! Ça fait plusieurs années maintenant, et c’est un très… Read more »
Mireille
Invité

Et si on veut que ça sente bon ? As tu réfléchi à une alternative parfumée du bicarbonate ?
Bises

Fages Suzy
Invité
J’ADORE VOTRE ARTICLE ! plein d’humour ! Je savais les nombreuses ‘utilisations du bicarbonate ( je l’utilise pour assainir et désodoriser mon frigo ) , sauf en déodorant corporel je vais donc en faire usage pour ne plus entendre tu  » schoumf  » j’avais constatée que plus on utilisait un déo même le plus extra vendu en pharmacie ou parfumerie , au bout de qq heures on schoumte encore plus ! Alors merci pour cette poudre qui n’est pas de perlimpinpin ! Au plaisir de vos bonnes recettes hygiéniques
Sandrine
Invité

Merci Isabelle, je vais de ce pas tester ce produit « miracle » que j’utilise déjà pour laver les légumes, détartrer, faire cuire les légumes secs, nettoyer …… je vous communiquerai le résultat…..
Bonne continuation à vous et à vos jolis carnets !!!
Bien amicalement,
Sandrine

Sandrine
Invité

Bonjour,
Après trois semaines de test, l’épreuve est passée haut la main POUR le bicarbonate-déodorant. Plus aucune odeur désagréable de transpiration, c’est magique. Mille fois merci Isabelle, pour tous vos bons conseils
Amicalement,
Sandrine