Dessins à la craie pour créatifs en herbe ou expérimentés

Faire des dessins à la craieQue faire lorsque le temps est maussade et que l’ado préférée et la louloute sont incrustées dans le canapé du salon, l’œil rivé sur l’écran de l’ordi, à ingurgiter le nième épisode de Fairy Tail ? Quand on sait que cette série de mangas propose plus de 300 épisodes, vous imaginez un peu le désarroi d’une mère ! Après plusieurs injonctions à aller prendre l’air, mes filles avaient émis du fond de leur état larvaire l’objection suprême : « Fait pas beau ! ». Elles étaient bien décidées à zoner toute l’après-midi ! Rhââââ ! Il me fallait sortir une arme de motivation massive : les craies de trottoir ! J’allais les amadouer avec des dessins à la craie !

Je me suis plantée devant elles, les mains sur les hanches et l’œil malicieux que je sors uniquement lorsque j’ai une idée derrière la tête.

Ok les filles, il ne fait pas beau mais il ne pleut pas. C’est gris ? Et alors ? Si on sortait mettre des couleurs dans la rue ?

Haussement de sourcil de l’ado et question minimaliste de la louloute :

Hein ?

Allez venez, on va faire des dessins à la craie dehors !

Lancer la motivation

A Noël, il y a deux ans, la louloute a eu une boîte de craies de trottoir et des pochoirs pour faire des dessins à la craie à l’extérieur et plus précisément des mandalas. Après essais, les pochoirs sont difficiles à maintenir en place et donc, ils sont pliés quelques part dans le fourbi de sa chambre et ne servent pas. Les craies ont fait quelques sorties pour décorer le caniveau devant la maison. Mais ça faisait un bout de temps que je n’en avais pas vu la couleur.

craies de trottoir multicolores

Elles se sont extirpées du canapé, visiblement intéressées par ma proposition de faire des dessins à la craie dehors. Lorsque je leur ai proposé de créer des mandalas elles m’ont dit que non, que c’était pas pratique avec le pochoir et que c’est nul de dessiner sur le goudron de la rue parce que c’est trop râpeux … Pfiou ! Allez zou, chaussures, vestes, craies et bonne humeur ! Nous verrons bien dehors ce que nous ferons.

Inspiration

Mon ado préférée s’est aussitôt installée dans le caniveau bétonné pour exprimer sa créativité sur une surface lisse, décrétant qu’il était impossible de faire quelque chose de joli sur le goudron. Elle s’est lancée dans un dessin du symbole de la paix multicolore (le fameux Peace and Love des babas cools des années 70).

dessins à la craie symbole paix

La louloute quant à elle s’est posée à côté de sa sœur pour agrémenter le caniveau de cœurs colorés et signer son prénom un peu partout. Pendant ce temps, je suis allée sur le parking du lotissement et j’ai décidé de dessiner un mandala. Je n’avais pas de pochoir et alors ? L’asphalte du parking me paraissait assez lisse pour pouvoir accueillir des dessins à la craie avec un rendu satisfaisant.

dessins à la craie chevrons

Accroupie en équilibre sur mon pied droit qui me servait de pivot, bras droit tendu avec une craie blanche dans la main, j’ai fait un tour sur moi-même en veillant à conserver la tension de mon bras et mon équilibre pendant 360°. J’avais mon cercle. Inspirée par l’idée de mettre de la douceur dans cette journée trop grise, j’ai commencé par dessiner quatre cœurs au centre. Puis j’ai ajouté des cercles puis des dessins dans les cercles. Puis étapes par étapes j’ai rempli mon mandala de dessins à la craie blanche.

Craie de trottoir rose

Des dessins à la craie en équipe

La louloute est venue me rejoindre pour voir ce que je fabriquais. Lorsqu’elle a vu mon dessin elle était toute excitée :

Wouaw ! Comment tu as fait pour faire un cercle aussi grand ? C’est trop joli ! Je peux t’aider à le colorier ? De quelle couleur je dois colorier les cœurs ?

Tu colories ce que tu veux, de la couleur que tu veux !

Cool ! Je vais faire un cœur bleu, un cœur orange, un cœur bleu, un cœur orange.

Et hop, elle a attrapé les craies et s’est lancée dans la coloration des cœurs. En quelques secondes nous étions chacune absorbée par notre tâche.

détail de dessins à la craie  détail de dessins à la craie

Concentrées sur nos dessins à la craie, plus rien n’existait. De temps en temps la louloute se parlait à elle-même :

Et si je faisais des ronds roses ?

Puis guettant mon acquiescement :

Qu’est-ce que tu en penses si je fais des ronds roses ici ?

Fais ce que tu veux, ce que tu as envie, fais-toi plaisir.

D’accord

Et avec un grand sourire elle exécutait son idée. Puis avait une autre idée, celle d’entourer les ronds colorés de rose avec un trait de mauve et zou c’était reparti ! Le mandala est un support à la médiation. Qu’il soit fait de sable coloré comme les moines tibétains, colorés avec des crayons ou des feutres dans des cahiers de coloriage ou sous forme de dessins à la craie dans la rue, ils permettent à l’exécutant d’être dans l’instant. Les mêmes vertus que le jardinage !

Mandala à la craie sur un parking

Les dessins à la craie, c’est que du bonheur !

Mon ado préférée ayant terminé de décorer le caniveau est venue voir ce que nous faisions. Lorsqu’elle a découvert nos dessins à la craie elle était enthousiaste.

Je peux vous aider à finir ?

Bien sûr, vas-y !

Comment tu as fait le cercle ?

Petite explication sur le parking avec démonstration acrobatique à la clé. Pas besoin d’un pochoir pour faire un mandala ! Nous avons terminé de colorier le mandala puis comme je l’avais dessiné à l’intérieur d’une place de parking, j’ai écrit en dessous :

La place est prise !

La voisine est arrivée sur ces entrefaites. Elle s’est extasiée sur nos œuvres et a trouvé que c’était une bonne idée. Je suis allée visiter les œuvres de mon ado préférée et de ma louloute puis je suis rentrée pour prendre l’appareil photo. Je voulais conserver une trace de ces réalisations que le temps ne manquerait pas d’effacer.

Madala à la craie

Faire des dessins à la craie c’est aussi du sport

Les filles étaient contentes d’être sorties, d’avoir créé de jolies choses et d’avoir fait du sport ! Oui parce que faire des dessins à la craie c’est du sport. Il faut sans cesse s’accroupir, se relever, se reculer pour jauger de l’effet obtenu, s’accroupir de nouveau, avancer à croupetons… Pour tout vous dire, le lendemain je sentais beaucoup plus mes quadriceps que d’habitude. Un peu comme lorsque redémarre la saison du jardinage… Je ne sais pas combien de fois je me suis accroupie et relevée. Faire ça dans une salle de gym, ça me barberait ferme mais le faire pour s’amuser à créer des dessins à la craie, c’est un plaisir. Ça permet de faire du sport sans s’en rendre compte !

Voilà comment mettre de la couleur dans une journée grise en faisant des dessins à la craie dehors. Dessiner dans la rue et laisser libre cours à sa créativité, c’est jouissif !

Essayez de faire un ou deux dessins à la craie, même tout simple et vous verrez !

Isabelle.


Photos : Isabelle Ducau

4
Poster un commentaire

avatar
2 Fils de commentaires
2 Réponses de fil
0 Abonnés
 
Commentaire avec le plus de réactions
Le plus populaire des commentaires
3 Auteurs du commentaire
IsabelleChristelle@imeMarjo Auteurs de commentaires récents
  S’abonner  
le plus récent le plus ancien
Notifier de
Christelle@ime
Invité
Christelle@ime

Bravo, superbe mandala
En plus du sport j’ai lu que dessiner dans un cercle est une forme de méditation 😉

Marjo
Invité
Marjo

Très belle initiative Isabelle! Des filles et une maman heureuse 🙂 que du bonheur! Je vais m’en inspirer avec mes garçons! Merci! 🙂

Fermer le menu