Histoire de plagiat par Maëlenn

pain tranché, faire du painMaëlenn a relevé le défi d’écriture n°2 avec une seule erreur dans l’utilisation des mots qui je vous le rappelle étaient : Plagiat – Dentelle – Coude – Yacht – Pain – Sable – Les Beatles – Potable – Soirée – Engagement. « des Beatles » au lieu de « les Beatles » … Hé oui ! Pas facile ! mais j’ai choisi de publier son histoire quand même parce qu’elle parle du plaisir des choses simples et qu’en plus elle donne une recette. Alors j’ai fermé les yeux sur l’écart à la règle ! Il est facile de corriger en disant « j’ai mis les Beatles » et le tour est joué. Merci  à tous les participants de ce défi d’écriture n°2. Il y en aura d’autres bien sûr ! Bonne lecture !

Hier soir, une amie m’a invité à une soirée entre copines. Cela m’a fait plaisir car il y avait un moment que nous ne nous étions pas retrouvées toutes ensemble sans les maris et les enfants. Enfin ! Nous allions pouvoir parler de nous sans culpabiliser.

Je me suis grattée la tête pour trouver un cadeau à offrir à notre hôtesse et puis je me suis rappelée que la dernière fois nous avions parlé de pain fait maison. Alors, au lieu des classiques fleurs ou chocolats, je me suis dit que j’allais partir à l’aventure et faire un pain. Vous me direz: rien d’extraordinaire, cela fait des siècles que nous faisons du pain. Et bien figurez-vous que dans notre société actuelle, faire quelque chose d’aussi basique avec ses mains, et bien c’est extraordinaire!

Je me suis donc lancée et pour me mettre dans une ambiance joyeuse, j’ai branché mon iPod (et oui, je fais du pain maison, mais je reste moderne!) et j’ai mis un album des Beatles. La tête de mon conjoint ! Lui qui a décrété que le seul groupe de rock valable était Led Zeplin ! Par contre ma petite crapule était aux anges !

Pour faire un pain, les ingrédients sont simples: de la farine à pain (la semi-complète a ma préférence), de l’eau (potable bien sûr !), de la levure de boulanger, du sucre (une cuillère à soupe), du sel (une grande cuillère à soupe) et de l’huile de coude. Et oui, car pétrir la pâte, c’est du sport!

En écoulant la farine, cela m’a fait penser à nos dernières vacances de jeune couple sans enfant: soleil, sable fin, parasol, grand yacht à l’horizon, et surtout des journées sans horaire à respecter. Ah, le bon vieux temps…

Revenons à nos moutons, et surtout à ce pain. Après l’avoir pétri quelques minutes, il faut simplement mettre la pâte dans un plat avec couvercle, et le mettre au bain-marie au four à 60°. La pâte double de volume. Arrivée à cette étape, j’étais déjà fière de moi, car la pâte avait effectivement doublé de volume. Ensuite, il suffisait d’augmenter la température du four à 200° et à y glisser le plat sans bain-marie. Je ne sais pas si vous raconter cette recette est du plagiat, mais je vais tout de même vous donner les temps de cuisson, sinon vous ne pourriez pas tenter l’expérience: 45 minutes pour faire monter la pâte, 30 minutes à 200° à couvert puis 15 minutes sans couvercle. Cette recette est issue d’un livre (de recettes, si je vous jure !) d’une marque de boîtes qui ne se vend que lors de réunion, je n’en dirai pas plus.

Pain maison dans un torchon

A l’issue de ces temps de cuisson, et bien j’avais un pain digne de ce nom. Ce n’était pas un travail de dentelle, il était plutôt rustique, mais il avait l’air très bon. Et bien figurez vous que lorsque j’ai sorti le pain de son plat, j’avais un grand sourire et je me disais que quand même, c’était vraiment sympa d’avoir créé cet aliment simple. La sensation d’avoir fait quelque chose d’indispensable de mes mains.

Bon, trêve de bavardage, lorsqu’il a refroidi, j’ai emballé mon pain dans un torchon (oui, ce n’est pas forcément esthétique mais ça conserve le côté craquant de la croûte), j’ai embrassé mon mari et ma crapule et je suis partie vers mon engagement du soir.

Maëlenn.


Photos : Isabelle Ducau

Vous aimerez peut-être aussi :

Poster un commentaire

5 Commentaires sur "Histoire de plagiat par Maëlenn"

Me notifier des
avatar
Trier par:   plus récents | plus anciens
Maëlenn
Invité

Merci Isabelle d’avoir tout de même publié mon histoire de plagiat malgré l’erreur! On ne m’y reprendra plus!! J’adore votre défi d’écriture et attends déjà avec impatience le suivant.

Valérie
Invité

Bonne idée d’avoir intégré une recette de cuisine ! bravo !

LORGNIER Danielle
Invité

Le plaisir des choses simples, c’est tout à fait ça. J’ai beaucoup aimé.
J’ai vu trop tard le défi pour m’y essayer. J’espère qu’il y en aura d’autres.
J’adore vos « carnets du Bien être ».
Merci j’y puise pas mal d’apaisement et de plaisir.

wpDiscuz