Histoire de timide par Valérie ou rêve de Laponie

chemin du grand boisEmy vivait dans un cadre de vie très prisé par les gens de la ville, à la campagne, qui venaient souvent se promener dans ses environs, afin de se changer les idées et respirer le bon air… Elle habitait dans une ferme avec un beau verger, donnant chaque année suffisamment de fruits pour se faire plaisir en se concoctant des tartes, salades de fruits ou autres préparations sucrées. Elle en vendait aussi parfois durant les jours de marché, quand elle était décidée à y aller….

Car même devenue adulte, Emy avait grandi en restant très timide, et ce, au grand désespoir de sa famille. Son père était décédé, alors qu’elle était toute jeune. Sa mère et sa grande sœur avaient pris bien soin d’elle, en la surprotégeant, certes, ce qui pouvait expliquer cette timidité… De plus, Emy avait vécu en se comparant sans cesse avec sa grande sœur, qu’elle idolâtrait. Pourtant, celle-ci essayait souvent de la valoriser, de la rassurer mais rien n’y faisait.

Emy préférait passer du temps avec ses animaux et avait d’ailleurs entrepris des études pour devenir vétérinaire « itinérante ». Elle s’occupait de traire les vaches, prendre soin de leurs veaux, des moutons et leurs agneaux, ainsi que des oies qui faisaient aussi office d’excellents chiens de garde ! Il y avait également des lapins, grandissant dans un immense parc, avec un coin aménagé pour les poules et un magnifique coq. Celui-ci régnait, d’ailleurs, en maître dans le poulailler mais accourait vers Emy, à chacune de ses visites. Elle leur prodiguait quasiment tous les soins, liés au toilettage, aux traitements médicaux (elle maniait la seringue comme aucune autre, avec tellement de douceur que ses petits protégés ne sentaient même pas les piqûres !). Elle aimait aussi les emmener se promener, pour le plus grand plaisir des citadins, venant chercher un dérivatif à leur vie stressante !

Mais Emy avait un rêve : celui de partir vivre en Alaska ou au Canada, voire en Laponie… En effet, son animal préféré était le renne. Elle connaissait tout de lui, avait dévoré des tas de livres, vu des films documentaires, s’était même créé sa propre documentation ! Elle voulait suivre ces magnifiques animaux, lors de leurs grandes migrations, les observer, les photographier… et pourquoi pas, vivre auprès d’eux dans une réserve. Lors d’une brocante, elle avait d’ailleurs réussi à se procurer un magnifique renne, tout en bronze, qui se tenait majestueusement dans la véranda, parmi les plantes et le mobilier.

Cela en était à un tel point, que, encore à 24 ans, à chaque Noël, elle jouait au Loto organisé par son village, pour tenter de gagner, cette année, un voyage en LAPONIE ! Comme beaucoup, qui ne veulent pas l’admettre, elle croyait toujours, secrètement, en la « Magie » de Noël… Et, en ce 24 décembre 2014, elle croisait les doigts pour le tirage du Loto… A 14h00, avait lieu, sur la grande place du village, la remise des prix. A l’heure dite, Madame le Maire, accompagnée de ses élus, rassembla tout le monde et commença à annoncer les gagnants des différents lots. Hélas, Emy ne fut pas tirée au sort et c’est le cœur lourd, qu’elle rentra chez elle. Elle fêta Noël avec sa famille, puis partit se coucher.

La tradition voulait toujours que les cadeaux soient découverts le lendemain matin, au pied du sapin. Emy se leva en ce matin du 25 décembre et se dirigea vers la cuisine pour prendre son petit-déjeuner. Elle ne jeta même pas un coup d’œil aux paquets multicolores disposés autour du sapin… encore attristée par la perte du tirage du loto. C’est alors que sa mère et sa sœur l’appelèrent en lui indiquant qu’une belle enveloppe, verte et rouge, l’attendait… Personne ne savait ce qu’elle contenait. Emy prit l’enveloppe, sceptique, la retourna pour tenter de trouver la provenance mais rien n’était indiqué. Elle décida de l’ouvrir, pressée par sa mère et sa sœur qui trépignaient d’impatience !

C’est alors qu’Emy eu un choc et croyait à une blague, incrédule… Le billet de loterie pour le voyage en LAPONIE était là, sous ses yeux. Un ronflement se fit entendre derrière elle ! Elle se retourna et vit Albert, le gagnant du tirage du Loto. Aucune des trois femmes ne l’avaient entendu entrer. Il était très âgé, malade et se déplaçait pourtant difficilement. Il respirait fort et toussait beaucoup. Mais son état de santé ne lui permettait pas de voyager et se rendre en LAPONIE. Il connaissait le rêve d’Emy et avait voulu lui faire ce beau cadeau ! Quelque chose s’était passé en lui, la veille, et il ne savait pas pourquoi. Lui, qui était plutôt du genre égoïste, acariâtre, ne partageant rien et restant seul dans sa grande maison.

Emy ne put s’empêcher de lui sauter au cou et de le serrer dans ses bras. Elle le remerciait, encore et encore ! Elle touchait sa mère et sa sœur pour être sûre qu’elle ne rêvait pas ! Une vraie gosse, quoi ! Voyant la joie qu’il procurait, Albert en eu une larme aux yeux et se promit intérieurement de se montrer plus empathique et sociable envers les autres. Cela lui avait fait un bien fou de redécouvrir cette émotion, qui avait disparue depuis si longtemps… La « Magie » de Noël avait une fois de plus opéré… et Emy fit son voyage en Laponie. Elle put rencontrer, pour de vrai, des rennes, aussi beaux et majestueux que dans ses rêves les plus fous !

Valérie.


Texte de Valérie produit dans le cadre du défi d’écriture n°3
Photo : Isabelle Ducau et CC0 Pixabay

Vous aimerez peut-être aussi :

Poster un commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
avatar
wpDiscuz