Comment atteindre et apprécier la réussite ? Exercice pratique.

réussite mont blancQui ne rêve pas de réussite ? Il y a tant et tant de livres de développement personnel qui traitent de ce sujet, tant de blogues, de sites, de formations de tout ce que vous voudrez bien imaginer… Chacun et chacune a sa recette pour réussir. Chacune et chacun a sa propre définition de la réussite aussi. Autant d’individus, autant de définitions, c’est comme la notion de richesse finalement. Un sujet de discussions inépuisables pour les soirs où il n’y a rien à la télé ! J’avais envie de vous interpeller sur la notion de réussite et de vous inviter par la même occasion à faire un petit exercice.

C’est quoi la réussite ?

Alors comme je le fais souvent, je vous propose de jeter un œil au dictionnaire. Selon le Larousse, trois sens sont à retenir pour le mot réussite.

La réussite c’est le succès

Dans un premier temps, la réussite c’est le succès, c’est un résultat favorable. Il est fait référence par exemple à la réussite d’une entreprise, la réussite à un examen ou encore la réussite sociale. Réussir c’est profiter, grandir, avoir du succès et donc gagner de l’argent ou encore des compétences. C’est aussi avoir de la notoriété. Une recherche sur Google image avec le mot réussite donne des pouces en l’air, des graphes avec des courbes ascendantes, des volées de marches ou encore des bonhommes qui lèvent les bras en l’air. Les mots associés sont « possible », « ambition », « succès », « challenge »… Cette première vue couvre une certaine notion de dépassement et l’idée d’être reconnu, apprécié à sa juste valeur.

La réussite c’est atteindre ses objectifs

Le deuxième aspect souligné par la définition se rapporte à une entreprise, une action ou une œuvre qui connaît le succès. L’exemple donné est « Notre voyage n’a pas été une réussite. » Ici il me semble que ce qui est mis en avant, c’est plus l’idée de comparer le réel à une idée pré-définie ou peut-être à un standard. Si je pars en voyage, j’ai une idée en tête concernant la manière dont va se dérouler ce voyage et lorsque je rentrerai, en fonction de ce que j’aurai vécu je vais dire que mon voyage était une réussite ou pas. Ce matin encore, je lisais la newsletter d’un site auquel je suis abonnée. L’auteur se félicitait du succès de sa formation à la nutrition qui était une véritable réussite. Il précisait que lorsqu’il l’avait lancée, son objectif était de former au moins une vingtaine de professionnels à la nutrition et tous comptes faits il y avait eu plus de 120 professionnels qui avaient suivi sa formation. Il avait des attentes et la réalité s’est avérée bien plus généreuse ! Ici connaître la réussite c’est atteindre des objectifs pré-établis, explicites ou implicites, peut-être même l’idée de rentrer dans une certaine norme en dehors de laquelle la réussite n’est pas au rendez-vous.

La réussite c’est un jeu

Le dernier aspect de la définition du dictionnaire concerne les jeux de cartes au cours duquel un joueur solitaire s’efforce de placer ou d’employer toutes les cartes selon une combinaison déterminée. Cet exemple me fait penser à une certaine allégorie de la vie. Nous partons dans notre vie avec certaines cartes en main, des atouts et aussi des handicaps (qui peuvent parfois se révéler être des atouts déguisés). Avec ces cartes nous avons notre vie à jouer du mieux possible. Il y a sans doutes plusieurs manière de gagner en utilisant toutes les cartes. Il n’y en a pas une meilleure que les autres. La meilleure façon de gagner est de jouer toutes les cartes et de ne pas en laisser de côté. Il n’est pas permis dans la règle du jeu de se débarrasser de celles qui nous encombrent ou de les ignorer sauf à perdre la partie. Le but d’une réussite étant de poser toutes ses cartes, il faut les agencer du mieux possible et avec attention pour réussir à caser même celles qui nous paraissent boiteuses !

cimes des arbres

Et pour vous ? C’est quoi la réussite ?

Puisqu’on parle de jeu, j’avais envie de vous proposer une petite activité dont vous ressortirez sans doute grandi ou tout au moins, avec un regard différent sur vous-même. Je vous propose un exercice facile. Prenez une feuille de papier (blanche, en couleur, quadrillée, lignée, usagée ou pas, peu importe tant que vous avez une surface sur laquelle vous pouvez écrire) et un outil scripteur (c’est comme ça qu’à l’école on parle d’un stylo : j’adore les réformes de l’éducation nationale ! En d’autres termes, vous pouvez prendre un crayon, un stylo plume, un porte-mine, un stylo bille, un fusain, une plume d’oie… Bref, un truc pour écrire). Prenez aussi 15 minutes pour vous. Quoi ? C’est pas beaucoup non ? Je suis sûre que vous pouvez trouver ça dans les 1440 minutes d’une journée, ça ne représente que 1 % de votre précieux temps. Je ne vous mets pas la pression mais si vous ne faites pas cette exercice, ne venez pas me dire que c’est parce que vous n’avez pas eu le temps ! Le temps pour soi, ça se prend, ça ne se trouve pas sous un caillou. Bon vous avez une feuille de papier, un stylo et 15 minutes pendant lesquelles rien ni personne ne viendra vous déranger (enfants, conjoint, conjointe, smartphone, téléphone, radio, télé, tablette, sonnette, voisin, voisine, minuterie du rôti dans le four… vous voyez ce que je veux dire n’est-ce pas ?). Bien, alors posez-vous et répondez maintenant par écrit à la question suivante :

Qu’ai-je réussi jusqu’à présent dans ma vie ?

Faites une liste. Vous avez 15 minutes. Une fois votre liste établie, recopiez-la dans le formulaire de contact pour me l’envoyer (oui bon ça va vous prendre encore 2 ou 3 minutes…). Qu’est-ce que je vais en faire ? La discrétion et la confidentialité seront assurée, d’ailleurs vous pouvez m’écrire sous un faux nom ou un pseudo si vous craignez quoi que ce soit, je me fiche de savoir qui a fait quoi. J’en tirerai des tendances et des enseignements que je vous restituerai dans ce billet. Enfin… si vous êtes assez nombreuses et nombreux à décider de prendre 15 minutes sur 1440 pour faire l’exercice. Je vois que certains en doutent et que certaines se disent qu’elles vont essayer, mais… Alors je vais être royale avec vous, vous avez une semaine pour me répondre donc cela donne 15 minutes sur 10 080 minutes, ce qui fait 0,14 % de votre temps à consacrer à l’affaire. Là c’est jouable. Vous pouvez m’envoyer vos listes jusqu’au lundi 22 janvier 2018 inclus (minuit). La semaine prochaine, je compléterai le billet. Nous discuterons des résultats et je vous donnerai ma définition de la réussite. En prime, si vous avez joué le jeu, je publierai ma propre liste 😉

Il ne me reste qu’à vous souhaiter une belle semaine pleine de réussite !

 – – – – – – – – – – -[mise à jour du 17 février 2018 – suite de l’article]- – – – – – – – – – – – – –

La réussite selon vous

Je prends enfin le temps de terminer ce billet. Ma formation de sophrologue, des urgences familiales et enfin les vacances scolaires m’ont tenue éloignée du clavier pour un temps. J’ai pu collecter un peu plus longtemps que prévu vos listes de réalisation. Premier constat, les hommes sont nettement sous-représentés (7%). Statistiquement parlant cela m’interpelle. 75 % des lecteurs du blogue sont des lectrices donc j’aurais dû avoir 25 % de listes de lecteurs. Pourquoi cette sous-représentation masculine ? Je n’en sais rien. Mes lecteurs qui le souhaitent peuvent s’exprimer sur la question.

Vos réussites sont regroupées dans le tableau suivant :

Réussite

Fréquence de citation

Enfants

79 %

Bonheur personnel

64 %

Connaissance de soi-même

57 %

Métier

57 %

Conjoint

43 %

Victoires sur soi-même

43 %

Amis

36 %

Relation aux autres

36 %

Santé et bien-être

28 %

Famille

21 %

Rencontres

21 %

Apprécier sa vie

21 %

Activités artistiques

21 %

Voyages

21 %

Changer de vie

21 %

Lâcher-prise

14 %

Projets

14 %

Sports

14 %

Indépendance financière

14 %

Apprendre une langue

7 %

Logement

7 %

Bénévolat

7 %

Être vivant

7 %

Pas facile de classer vos réussites mais voici dans les grandes lignes ce que j’ai pu mettre en lumière. Pour la moitié d’entre vous, vos réussites concernent la famille proche (enfants largement en tête et le conjoint pas loin derrière), votre connaissance de vous-même (votre épanouissement, votre bonheur, vos victoires personnelles) et votre métier. Puis viennent les relations avec les autres (amis, rencontres, famille élargie), la santé, l’épanouissement dans des activités artistiques, sportives ou culturelles, les notions d’autonomie personnelle (indépendance financière, lâcher-prise, logement). Je vous félicite toutes et tous pour vos réussites, vos victoires vos parcours de vie. Je vous remercie chaleureusement pour la confiance que vous m’avez témoignée en me faisant partager ces parties de vous, j’en suis très touchée.

Vous avez plus de talents que vous ne le pensez

La première fois que j’ai travaillé sur mes talents naturels, c’était lors du coaching que j’ai suivi pour m’aider à construire un nouveau projet professionnel sur mesure après le burn-out qui m’avait mise par terre. C’est quoi les talents naturels ? Ce sont toutes ces choses que vous savez faire et qui vous paraissent évidentes alors qu’elles ne le sont pas du tout pour ceux qui n’ont pas ce talent. Travailler sur ses talents naturels est un excellent booster. Cela permet d’en prendre conscience. Aussi lorsque j’ai été confrontée à la question « Qu’ai-je réussi jusqu’à présent dans ma vie ? » tout ce travail sur moi m’a permis d’avoir conscience de la multitude de choses que j’avais déjà réussies. C’est le but de cet exercice : prendre conscience du trésor de ressources qui sommeille en nous. Nous sommes relativement bien conscients des GROSSES réussites comme nos enfants, notre vie sentimentale ou notre métier. Vos réponses en témoignent. Pourtant il y a tellement d’autres choses que vous avez réussies et dont vous n’êtes pas conscients. Ces choses là, lorsque je vais vous les révéler (parce que je suis capable – tout comme vous – d’en énumérer un bon paquet) vont vous paraître évidentes et je vous entend déjà me dire :

Oui mais ça c’est normal !

Il y aurait beaucoup à dire sur la notion de normalité… mais ce n’est pas le sujet. C’est peut-être normal comme vous dites mais pourtant, réussir ces choses-là vous a demandé des efforts parfois colossaux (que vous avez oublié). Réussir ces choses-là témoigne de ressources que vous avez dû mettre en œuvre à un moment donné. La bonne nouvelle, c’est que ces ressources que vous avez utilisées il y a parfois longtemps, vous les avez toujours en vous, elles sommeillent, oubliées, prêtes à reprendre du service si vous le décidez !

Les réussites sont partout

Lorsque vous vous êtes prêtés à l’exercice, vos listes contenaient au minimum 1 réussite et au maximum 15 ; 36 % d’entre vous ont cité 1 à 5 réussites, 36 % pointaient 6 à 10 réussites et les 28 % restant soulignaient de 11 à 15 réussites. Le nombre de vos réussites se trouve bien au-delà de 15 ! Je vais lever le suspense en vous partageant ma liste personnelle. Une fois que vous en aurez pris connaissance, vous allez dire

Ah ! Oui ! Évidemment ! Moi aussi…

Bien sûr que vous aussi ! Pour la peine, vous me referez une liste avec le maximum de réussites et je compte sur vous pour exploser les compteurs !

Voici donc ma réponse à la question :

Qu’ai-je réussi jusqu’à présent dans ma vie ?

Vous allez apprendre plein de choses sur moi !! 😀

  • parler
  • marcher
  • faire du vélo
  • lire
  • écrire
  • jouer des rôles
  • cuisiner
  • tricoter
  • danser le rock
  • jouer du galoubet
  • jouer de la guitare
  • mes filles
  • gagner ma vie seule
  • beaucoup d’examens (partiels)
  • le permis de conduire
  • le brevet des collèges
  • le baccalauréat
  • ma thèse
  • faire des poteries
  • parler l’anglais
  • parler l’italien
  • créer un site internet et l’animer
  • décider de changer de vie
  • apprendre l’art du Jin Shin Jyutsu
  • apprendre la sophrologie
  • réussir ma vie sentimentale
  • un témoignage dans le Monde
  • un direct sur RTL
  • une interview sur France Inter
  • inventer le crabe
  • divorcer
  • récupérer après un burn-out
  • construire une maison pour les lapins Sylvanian de ma fille
  • écrire mon histoire liée au burn-out
  • acheter une maison
  • skier
  • nager
  • écrire des poèmes, des histoires
  • écrire des articles
  • porter le costume d’Arles
  • apprendre la photographie

Je pourrais sans douter en rajouter. Mais je suis sûre que vous avez déjà au moins 10 choses à ajouter à votre listes et en 15 minutes, vous allez en avoir encore, et encore… Par association d’idées, ça fuse, vous verrez. Et quand vous vous penchez sur tout ça, est-ce que vous vous rendez compte de tous les efforts que vous avez du fournir ? La patience ? La curiosité ? Le courage ? La persévérance ? L’ouverture d’esprit ? Le sens artistique ? Les compétences relationnelles ? L’imagination ? J’arrête là ?

C’est quoi une réussite pour moi ?

Une réussite, c’est une réalisation qui a permis de mobiliser des ressources pour atteindre un objectif. Il n’y a pas de petites ou de grandes réussites à mes yeux. Un petit objectif en apparence peut avoir mobilisé énormément de ressources donc rendons à nos réussites leur valeur. Elles font de nous ce que nous sommes et nous serions bien avisés de nous souvenir de tous ces trésors qui se cachent en nous.

Toutes ces ressources que vous avez un jour utilisées vous pouvez à tout moment les remobiliser vers un nouvel objectif. Vous avez un trésor au fond de vous et un pouvoir immense sur votre vie. Je vous souhaite d’en user pour réaliser vos rêves et augmenter votre bonheur. Recommencez votre liste (vous me l’envoyez ou pas peu importe, c’est surtout pour vous) et lorsque qu’elle sera bien longue, regarder à quelles ressources vous avez fait appel pour chacune de vos réussites et prenez conscience du fait que ces ressources sont toujours là en vous, prêtes à vous servir. A vous de voir ce que vous souhaitez en faire.

Prenez soin de vous,

Isabelle.


Photos : Isabelle Ducau

Poster un commentaire

6 Commentaires sur "Comment atteindre et apprécier la réussite ? Exercice pratique."

avatar
  Subscribe  
plus récents plus anciens
Me notifier des
Patricia LE DREN
Invité

Je viens de découvrir votre site. Nous sommes le 7 février. Trop tard pour vous mettre ma liste de réussite à disposition ?

Dominique
Invité
Difficile question. Il est toujours plus facile de dire ce que l’on a raté…mais il y a toujours des choses pour lesquelles on peut être fière de soi même : Rien n’est dans l’ordre….tout est important à mes yeux! – d’être ce qui je suis, à l’écoute des autres, de suivre mon instinct -d’avoir réussi ma carrière professionnelle sans avoir fait malheureusement trop d’études -d’entretenir de belles relations avec des personnes pour qui j’ai travaillé -d’avoir réussi à dépasser des difficultés professionnelles et d’être là où j’en suis aujourd’hui -d’avoir créer et fidéliser de belles relations d’amitiés -d’avoir réussi à… Read more »
Francoisette
Invité

mon crayon est dans ma main, ma feuille devant moi, je suis partie …