Bonheur simple recherche collectionneuse ou collectionneur

Le bonheurVoici venir l’automne qui me donne envie de disserter quelque peu sur le bonheur. Porter mon attention sur les petits bonheurs que nous pouvons collectionner chaque jour. Quel rapport avec l’automne ? Je trouve que cette saison est favorable à l’introspection. Avec l’automne, la vie se ralentit imperceptiblement par petites touches légères. Cette saison m’interpelle plus que les autres sur le temps qui passe. Les feuilles qui tombent signent la fin d’un cycle végétatif et me poussent à me questionner sur la vie en général. Cette réflexion débouche sur une revue de mes états d’âmes et de mes besoins du moment. Un peu comme si je jetais un œil à mon baromètre du bonheur personnel. Je me suis dit que j’allais réfléchir tout haut, avec vous, sur les petits bonheurs qui construisent ma vie.

C’est quoi le bonheur ?

Je trouve que cette citation du philosophe grec Épictète reflète bien notre pouvoir individuel insoupçonné :

« Il ne dépend pas de toi d’être riche, mais il dépend de toi d’être heureux. »

La première question qui me vient à l’esprit est la suivante :

« – Qu’est-ce que ça veut dire pour moi, être heureux ? »

Comme le disait Albert Einstein, tout est relatif et en matière de bonheur peut-être encore plus que pour d’autres domaines. Vous êtes-vous déjà demandé ce qui vous rendait heureux ? C’est une question très personnelle qui amènera une réponse forcément subjective, et tant mieux !

Selon moi, le bonheur est un état d’esprit. Il ne faut pas le chercher il faut le vivre. Le bonheur se constate et s’expérimente. Il se cultive et s’entretient, comme une plante dans un jardin. Si je sème les graines de plantes que j’aime je ferai pousser de belles plantes et je récolterai de beaux fruits. Si à l’inverse je sème les graines de plantes que je n’aime pas, je ne dois pas m’attendre à voir pousser mes préférées. Comme le dit le l’adage, on récolte ce que l’on sème. Toute cette métaphore jardinière pour vous dire que pour me sentir heureuse je dois planter dans mon esprit des pensées heureuses. Je dois m’attacher à voir le beau, à pratiquer le bien, à vivre dans la gratitude et à entretenir le positif en moi et autour de moi. Le bonheur est fait d’une somme de petites choses simples qui agissent selon un principe de synergie sur les individus. Le bonheur n’est pas à rechercher ailleurs qu’au fond de nous-même.

Petit bonheur deviendra grand

Nous sommes tous différents. Voilà déjà à mes yeux, une richesse qui peut être une grande source de bonheur. Rencontrer les autres, échanger, discuter, comparer les points de vue, les idées, changer de perspective sur un problème, découvrir de nouvelles facettes d’une situation dont on imaginait avoir fait le tour. Le contact avec mes semblables est pour moi une source de bonheur. Ce contact ne dépend que de moi, je parle à qui je veux, quand je le souhaite, je rebondis sur une idée quand je suis inspirée et je prends du plaisir à tout ça. Je réfléchis comme en ce moment, à partir d’une citation, d’un article que j’ai lu, d’une remarque ou d’un commentaire et je suis le fil de mes idées qui peut m’amener très loin et parfois me faire prendre conscience de certaines choses. Je peux en tirer de l’inspiration sur un sujet et avoir envie d’écrire quelque chose.

Écrire, voilà encore une source de bonheur. Je me sens bien lorsque j’écris. Parfois j’ai en tête une trame de ce que je vais dire et je construis petit à petit mon texte en apportant mes idées et mes arguments, mes réflexions et mes impressions ; mais d’autres fois, je pars sur un sujet comme j’emprunterais un sentier que je ne connais pas et je découvre alors les idées au fur et à mesure. J’en tire un plaisir immense. Écrire c’est se promener dans ses pensées puis soudain interagir avec les autres de la même manière que partir sur ce sentier inconnu peut m’amener à croiser d’autres promeneurs et à échanger quelques mots. Écrire est un petit bonheur facile et à la porté de chacun. On peut écrire juste pour soi dans un journal ou partager avec d’autres selon ses envies.

Me promener sur les chemins est une autre source de plaisir, partir explorer les sentiers du Grand Bois, appareil photo en poche et guetter les détails que la nature dispose malicieusement dans des endroits parfois improbables pour que seuls les curieux aient la chance de tomber dessus ! Observer la nature, prendre des photos, filmer parfois et partager ensuite avec les miens en rentrant à la maison.

Les miens ! Voilà une grande source de bonheur, inépuisable et durable. Je les aime, je les câline, je les écoute, ils m’écoutent, nous nous soutenons. Selon moi, une famille est un ensemble de personnes qui vivent ensemble et tirent un bénéfice individuel et collectif à cette association. Ma famille est une source de bonheur. Recomposée, monoparentale ou traditionnelle, ce n’est pas cela qui détermine sa fonction de génératrice de bonheur. C’est le plaisir d’être ensemble qui devient le moteur d’un bonheur palpable.

citation bonheur

Être attentif au bonheur des choses simples

Tous ces bonheurs sont autant de richesses qui ne sont pas quantifiables par des chiffres, impossible de peser votre bonheur encore que … Il m’arrive souvent de me demander comment je me sens sur une échelle de 0 à 10 ! Je note mes petits bonheurs dans mon carnet de gratitude chaque jour. De temps en temps, je relis à haute voix tous ces petits moments et c’est comme si je les revivais une seconde fois. Ça aussi c’est une source de bonheur. Comme je peux les relire autant que je veux, vous imaginez le potentiel de la chose ? Avez-vous pensé à vous créer un carnet de gratitude ? Faites-le, ça ne vous coûtera que quelques euros mais le bénéfice que vous en retirerez est indéniable !

Finalement, si je récapitule les sources de bonheur personnel que j’ai passées en revue, il n’y a que des choses simples, rien de coûteux, pas de richesses matérielles tapageuses ! Je ne suis pas en train de dire que l’argent ne fait pas le bonheur (qu’est-ce qu’elle est usée cette phrase !) je dis simplement que l’essentiel n’est pas le matériel, l’essentiel est le spirituel, vos pensées, ce que vous avez en tête. Vous aurez beau avoir toutes les voitures, tous les téléphones portables dernier cri, toutes les plus belles maisons de la terre, tous les amis, toutes les garde-robes, tous les grands restaurants tous les beaux hôtels, toutes les vacances de rêve … si vos pensées sont sombres et si vous être submergé par la peur, la haine, la rancœur, le ressentiment, la culpabilité, ou tout autre émotion ou sentiment négatifs, vous ne serez pas heureux. En témoignent les suicides de stars devant lesquels nous nous demandons :

« – Pourquoi ? Ils avaient tout pour être heureux ! »

Sans doute que non, ils n’avaient que des richesses matérielles mais pas de richesses du cœur, ils n’avaient pas décidé d’être heureux.

Et vous, qu’est-ce qui vous rend heureux ? Qu’est-ce qui amène le sourire sur vos lèvres, celui qui vient du cœur, large et sans réserve, spontané et lumineux ?

Prenez soin de vous,

Isabelle


Photos : Isabelle Ducau et Ralph Grillot

Poster un commentaire

9 Commentaires sur "Bonheur simple recherche collectionneuse ou collectionneur"

Me notifier des
avatar
Trier par:   plus récents | plus anciens
Janet
Invité
Bonjour Isabelle, Je crois que l’être humain accède au bonheur non pas lorsqu’il comprend de quoi il s’agit mais plutôt quand il lui est donné de comprendre ce que c’est. Ce qui veut dire qu’il faut certes choisir le bonheur, mais plus encore être choisi par lui. Et là, surprise! le bonheur , lorsqu’il est appelé à parler, est rarement en accord avec ce que l’on raconte sur lui. Les conséquences plus ou moins directes de tout cela? Je pense qu’une personne véritablement heureuse prendra, avec le temps, de la distance avec tout ce qui l’entoure… et que cela ne… Read more »
Sulis Gérard
Invité
Bonsoir Isabelle, « L’occasion a un toupet et pas de natte, et il faut la saisir quand elle se présente et non quand elle est passée. » – me susurre à l’oreille ce proverbe noté au cours d’une lecture improbable Cela pourrait s’appliquer au bonheur… en admettant qu’il soit aussi coïncidence. Grosse question alors : comment le reconnaître ? Soyons rassurés : chacun a sa méthode infaillible, sa recette de grand-mère, une sorte de martingale, un truc quoi tout en dedans, qui fait mettre les mots justes sur ces instants qui – pour la beauté du geste – resteront éphémères. « Si je te parle… Read more »
duboc antoinette
Invité

Chère Isabelle, merci pour votre tres pertinent message sur le bonheur…. à méditer et à bien réfléchir sur celui-ci…….Tres belle soirée à vous et à votre famille antoinette

Gérard Jacquemin
Invité

« Great things are done when men and mountains meet. This is not by jostling in the street. » Wiliam Blake

Gérard Jacquemin
Invité

« La contemplation de la grandeur détermine une attitude si spéciale, un état d’âme si particulier que la rêverie met le rêveur hors du monde prochain, devant un monde qui porte le signe de l’infini.
Car l’immensité est en nous, elle est attachée à une sorte d’expansion d’être que la vie réfrène et qui reprend dans la solitude. »
Gaston Bachelard.

wpDiscuz