Coloriage anti-stress : un outil détente à la portée de chacun

coloriage fleur petiteLe coloriage n’est pas seulement réservé aux enfants. Depuis quelques années fleurissent dans les rayons des magasins des albums de coloriage destinés aux adultes et pas qu’aux femmes, mais ça j’en reparlerai plus loin. Tous les thèmes sont abordés, laissant à chacun le loisir de s’exprimer selon ses préférences ou ses envies du moment. Et ne croyez pas que le coloriage soit une activité anodine. Vous pourriez y prendre goût et cela vous apportera bien plus que vous ne croyez.

Quel matériel pour faire du coloriage ?

Le support

Évidemment, il vous faut un support, un dessin à colorier. Vous n’aurez que l’embarras du choix. Si vous voulez vous tester pour voir si vous aimez cette activité, vous pouvez imprimer des dessins à colorier à partir d’Internet : il y a plein de sites qui proposent des modèles gratuitement.
Si vous préférez quelque chose de plus propre, vous trouverez dans les magasins de loisirs créatifs (c’est là qu’il y a le plus de choix de thèmes), dans les librairies ou même dans votre supermarché habituel, des albums de coloriage. Lorsque vous en aurez acheté un, vous aurez du mal à en rester là, vous serez tenté d’en acquérir d’autres… Le virus s’attrape facilement. Quel que soit le support retenu, pensez à vérifier la qualité du papier : pour du coloriage au feutre, il faut au moins du 140g/m² surtout si les dessins sont recto et verso. Pour le coloriage au crayon, un papier plus fin peut convenir.

Les dessins à thème

albums de coloriage

Le plus connu des éditeurs est Hachette qui a lancé sa collection Art-Thérapie. Vous aurez le choix entre plusieurs albums : le psychédélique, le médiéval, le jardin, le vitrail, le celtique, les bêtes petites et grosses, le bouddhisme, l’orient des mille et une nuits, les aztèques et les mayas, les animaux, l’hiver, la forêt, le Japon, l’océan, l’ethnique, les mosaïques, Paris, les fleurs, l’Egypte, l’art déco, les chats, etc …

Il en sort régulièrement des nouveaux dans cette collection. Moi j’ai le Flower Power, vous savez, les 2 CV, les pattes d’eph, les voitures coccinelles fleuries, les jupes longues et les fleurs, les fleurs, les fleurs ! En un mot, l’insouciance, la légèreté et la joie de vivre des années 70. Un peu loin de notre époque, je sais. C’est sûrement pour ça que je l’ai choisi.
Il y a aussi Marabout qui produit des albums magnifiques où vous retrouverez également le    même type de thèmes que chez Hachette. J’ai personnellement craqué pour Jardin Secret, moi qui aime le jardinage et les fleurs … En plus dans cet album, vous coloriez mais vous dessinez aussi, l’auteur vous invite à compléter des dessins, à mettre votre grain de sel en somme !

coloriage fleurs jardin    coloriage en cours jardin

Les mandalas

Je vais vous parler plus précisément de ces dessins qui sont un peu particuliers. Vous trouverez sans doutes des mandalas dans les cahiers à thèmes (mandalas de fleurs, psychédéliques ou encore orientaux) mais vous aurez la possibilité de trouver des cahiers ne contenant que des mandalas. « Mandala » est un terme sanskrit qui signifie « cercle ». Il correspond à une représentation symbolique de l’univers. Les mandalas sont exécutés par les moines bouddhistes qui les créent de toute pièce en déposant de toutes petites quantités de sable coloré par touches successives, jusqu’à créer un motif circulaire avec un centre bien identifié et une périphérie bien délimitée. Cet exercice sert de support à la méditation des moines. Une fois terminé, le coloriage d’un mandala peut évoquer une fleur, un napperon brodé, un bijou, une rosace comme celles de nos cathédrales ou encore une tranche de kiwi ou de concombre …

mandala grand

Le dessin personnel

Rien ne vous empêche de dessiner vous-même quelque chose puis de le colorier. Vous pouvez même dessiner un mandala personnalisé. Pour cela, il vous faudra une feuille de papier, un compas, un rapporteur circulaire, une règle, un crayon graphite et votre inspiration.
Commencez par marquer le centre d’une croix et tracez un cercle. A l’aide du rapporteur circulaire délimitez ensuite plusieurs secteurs : 4, 6, 8, 10, 12 comme vous voulez.

crayon compas raporteur cercle

Puis vous réalisez un motif dans un secteur et vous le reproduisez à l’identique à main levée dans les autres.

motif de base mandala     motif dupliqué mandala

Soit vous laissez courir votre crayon selon l’inspiration, sans chercher à faire du figuratif, soit vous décidez de faire des motifs précis. Vous pouvez ainsi créer des mandalas personnalisés en jouant avec les lettres du prénom d’une personne ou en représentant des éléments caractéristiques de cette personne pour lui faire ensuite un petit cadeau original et très personnel !

mandala personnalisé

Lorsque votre dessin est terminé, vous repassez les traits au feutre fin puis vous gommez les traits de construction. Il ne vous reste plus qu’à colorier selon vos envies.

Le matériel

Vous pourrez utiliser des feutres, des crayons de couleurs ou même de la peinture (plus fastidieux). Chaque technique a ses avantages et ses inconvénients.

Les feutres

stabilo point 88    stabilo pen 68 et point 88stabilo pen 68

Il vous faudra des feutres assez fins du type Stabilo Pen 68 pour les zones les plus larges et des feutres ultra-fins de type Stabilo Point 88 pour colorier les petits détails.

Les feutres ont un rendu très lumineux, très contrasté et très saturé. D’une manière générale, il faut éviter de réaliser de grands aplats de couleur avec les feutres, vous aurez inévitablement des marques, la couleur ne sera jamais uniforme. Le seul moyen d’éviter ces traces est d’utiliser des feutres à alcool mais alors là, il vous faudra du papier très épais type Bristol à 250g/m², sinon la couleur traversera. Vous aurez aussi les inconvénients de l’odeur et du prix ! Pour les grands aplats de couleur préférez les crayons de couleur. L’autre inconvénient des feutres est que les couleurs se décolorent au fil du temps si le dessin est exposé à la lumière. Il est aussi assez difficile de travailler des dégradés de couleurs.

Les crayons de couleur

Choisissez des crayons assez gras pour que les teintes soient lumineuses et que le coloriage soit aisé et ne fasse pas de marques du genre hachures. Les Stabilo Original sont semble-t-il très bien (non je n’ai pas d’actions chez eux!). Cependant comme je n’ai pas réussi à m’en procurer chez mon papetier habituel, j’ai pris des Stabilo Aquacolor qui ont l’avantage d’être faciles à appliquer et aquarellables. Les crayons pour artistes Faber Castel ou Caran d’Ache sont aussi très bien. Certes il faudra y mettre le prix mais au moins vous prendrez un réel plaisir à colorier avec ce type de crayons.

stabilo aquacolor

Coloriez par petits mouvements circulaires. Les crayons de couleur ont plusieurs avantages : ils ne traversent pas le support, vous pouvez sans problème réaliser de grands aplats de couleur sans voir apparaître des marques disgracieuses. Oui parce que ça énerve ce genre de chose ; quand vous aurez pris goût à colorier, un feutre qui bave où il ne faut pas ou un mauvais crayon qui fait des marques ça va vous mettre les rognons. Or comme notre objectif avoué c’est le bien-être, autant mettre toutes les chances de notre côté non ?
flower power crayonAutres avantages des crayons, le fait de pouvoir travailler facilement les dégradés entre couleurs différentes ou même avec une seule couleur en appuyant plus ou moins sur la mine. Vous pouvez aussi estomper la couleur au buvard, à la gomme ou au doigt. Les dessins au crayon de couleur sont à l’épreuve du temps, les couleurs ne se fanent pas à la lumière. Bon finalement, je suis en train de me demander quels sont les inconvénients des crayons de couleurs … Les couleurs qui pètent un peu moins peut-être ? La mine qu’il faut tailler et qui se casse si vous tombez vos crayons ? Voilà, à vous de décider.

Les mélanges de techniques

Pour les indécis, il y a toujours la possibilité de mélanger feutres et crayons. Cela offre de nouvelles possibilités comme refaire des graphismes au feutre en ton sur ton sur un aplat de couleur réalisé au crayon par exemple. Pour vos mandalas maison c’est top de mélanger les deux : vous faites les contours au feutre fin et vous colorez au crayon.

mandala libre

Quels bénéfices retirer du coloriage ?

Pourquoi colorier me direz-vous ? Pour passer le temps de façon plus créative que devant la télévision ? Mais encore ? Il y a beaucoup de choses positives à retirer de cette activité.

Lutter contre le stress avec le coloriage

Lorsque vous coloriez, vous êtes concentré sur votre ouvrage et pendant ce temps vous ne ruminez pas sur votre chef qui vous a pris la tête hier ou sur votre voiture qui a choisi de vous laisser tomber au mauvais moment (de toutes façon, c’est toujours le mauvais moment!). Vous oubliez vos soucis parce que vous êtes dans l’instant présent. Les pensées n’ont rien de réel, elles ne sont que des pensées, des supputations, des suppositions mais elles ont le pouvoir de nous submerger et de nous anéantir parfois. Lorsque nous nous encrons dans le présent nous arrêtons le petit vélo dans la tête et nous prenons le pouvoir ! Songez que les mandalas sont les supports de la méditation des moines bouddhistes ! Quand vous coloriez, vous méditez.

Travailler son habileté

Le coloriage fait appel à la motricité fine. Il mobilise la vue, les muscles des mains et des doigts et même la respiration : vous vous surprendrez à retenir votre souffle lorsque vous entreprendrez de colorier une fine zone délicate avec un feutre ultra-fin … Il se peut même que vous sollicitiez sans vous en rendre compte le muscle de la langue ! Tirer la langue pour se concentrer, comme lorsque vous étiez petit à l’école et que vous vous appliquiez à faire vos lignes d’écriture.

Retrouver son enfant intérieur

mandala petitLorsqu’on parle de coloriage, on pense immédiatement aux enfants. En coloriant, vous retrouverez un peu de votre âme d’enfant parce que vous laisserez libre cours à l’expression de votre enfant intérieur. Même s’il est muselé par tout un tas de conventions sociales et d’exigences diverses et variées, votre enfant intérieur est toujours là à guetter l’occasion de s’exprimer : faites-lui donc ce plaisir en vous saisissant de vos feutres et de vos crayons !
Le coloriage fait appel à votre cerveau droit, celui de l’intuition et de la créativité ; celui qui est responsable de votre joie de vivre et de votre dynamisme. Le coloriage d’un mandala va mobiliser les deux hémisphères de votre cerveau : le gauche sera sollicité par l’aspect structuré et logique du mandala et le droit par le côté esthétique.

Augmenter votre estime de vous-même

flower powerQuoi de plus gratifiant que de créer quelque chose de ses mains. Une fois votre coloriage terminé, vous pourrez le contempler et vous dire « C’est moi qui l’ai fait ! Il est unique ! », parce que même si quelqu’un d’autre possède le même album il n’y a qu’une chance infinitésimale pour qu’il ait utilisé exactement les mêmes techniques et les mêmes couleurs que vous ! La réalisation de votre œuvre est quelque chose de très gratifiant.
Le plaisir de l’offrir peut s’y ajouter. Comme c’est bon de faire plaisir aux autres ! C’est même me semble-t-il une forme d’égoïsme : lorsque je fais plaisir à quelqu’un c’est avant tout à moi-même que je fais plaisir. A mon sens, l’égoïsme n’est pas un vilain défaut affreux, c’est une capacité qu’il faut avoir pour savoir prendre soin de soi-même. En prenant soin de ma personne, je me fais plaisir et je me sens bien ; lorsque je suis ainsi, je suis plus à même d’être à l’écoute des autres, je suis plus agréable à fréquenter. Coloriez et soyez plein de gratitude envers vos réalisations : félicitez-vous !

Partager

Vous pourrez sortir vos coloriages en même temps que vos enfants ou petits enfants ou bien choisir une carte à colorier que vous enverrez à un ami pour son anniversaire. Vous pourrez aussi photographier vos œuvres et les partager sur les réseaux sociaux : Instagram est l’outil idéal pour ça ! Vous pouvez décider de faire un atelier coloriage un après-midi avec des copines. Mes lecteurs masculins vont penser que je les délaisse : pas du tout, sortez des clichés messieurs, choisissez des coloriages en accord avec ce que vous aimez et lancez-vous. Ce n’est quand même pas nouveau des gars qui colorient non ? Citez-moi rapidement dix grands peintres célèbres : combien de femmes ? Ok … Bon coloriages messieurs !

Alors ? Convaincu ? Avez-vous déjà essayé le coloriage depuis que vous avez quitté l’enfance ? Faites-moi part de vos sentiments à ce sujet !

Isabelle.


Photos : Isabelle Ducau

4 réflexions sur “Coloriage anti-stress : un outil détente à la portée de chacun

  1. Fanny dit :

    Bonjour Isabelle,
    Je viens de lire cet article, et j’ai justement fait l’acquisition de 2 carnets à colorier cet été, que j’ai débuté il y a une ou deux semaines. J’avais envie de faire un puzzle, mais avec les enfants, c’est difficile de les terminer, ce qui enlève une partie du plaisir, et sur les feutres à rouler, je trouve ça moins agréable donc je ne le fais pas. Les puzzles sont pour moi une activité de méditation et détente également.
    Bref, je n’arrivais pas à me faire un puzzle, alors je me suis dit que j’allais colorier avec les enfants. Je leur ai proposé également un coloriage (sinon c’est pas possible, ils veulent faire le mien et c’est pas drôle), et je me suis mise à colorier, et c’est vraiment de la détente.
    En lisant ton article, je retrouvais ce même plaisir, et je me disais qu’on était assez en phase, et que c’était un renforcement positif pour moi de te lire.
    J’ai une question pratique : quand on fait un mandala soi-même, avec son compas, comment on fait pour ne pas faire de trou dans sa feuille ? C’est ce que je trouve le plus frustrant avec cet outil, et il y a peut-être un aspect technique que je n’ai pas encore compris…
    Merci pour cet article, que je lis au bon moment dans ma vie, même s’il avait été écrit bien avant 🙂
    Fanny

    • Isabelle dit :

      Bonjour Fanny,
      Si tu utilise un compas pour faire le cercle du mandala, je vois mal comment ne pas faire un petit trou dans la feuille, à moins de piquer une petite gomme au bout du compas mais je ne suis pas sure qu’il tourne bien et que le cercle soit joli. Je n’ai jamais essayé. Pour moi le trou est si petit que ce n’est pas un problème, il ne se voit pas par la suite. Si pour toi c’est un problème, tu peux toujours faire un cercle en utilisant un gabarit : tu prends une assiette ou un couvercle ou un bol selon le diamètre que tu souhaites pour ton mandala, tu le pose sur ta feuille et tu dessine le contour au crayon tout autour. Ensuite tu procèdes comme je l’ai expliqué dans l’article en utilisant un rapporteur circulaire. Bonnes créations !
      Amicalement,
      Isabelle.

  2. pascal dit :

    Bonjour et merci pour cet article très clair et très complet,
    Le coloriage est une activité commune à chacun d’entre nous.
    Nous l’avons tous exercée, et , à de rares exceptions, elle est liée à des moments positifs de joie et de détente de notre enfance.
    Ces émotions d’enfant sont imprimées dans notre inconscient et c’est pourquoi il est bon de la pratiquer pour apaiser nos « tumultes » intérieurs.
    bonne journée.
    pascal.

    • Isabelle dit :

      Bonjour Pascal,
      Tout à fait d’accord avec ton commentaire. En ce qui me concerne, colorier me permet de me recentrer sur moi, de débrancher, un peu comme jardiner ! J’ai autant de plaisir à colorier qu’à contempler le résultat final.
      Bon coloriages donc 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *