Décorer une table de fête simplement

lierreAprès quatre jours de brouillard et de grisaille, je n’en pouvais plus ! Il me fallait du soleil de toute urgence. Et jeudi dernier, alléluia, le soleil est enfin revenu et je suis ressuscitée. Oui je sais que nous sommes en pleine période natale et moi je vous parle de résurrection, je fais comme je veux non ? J’étais tellement contente de revoir le soleil que j’ai décidé de partir battre la campagne autour de chez moi avec une petite idée en tête. Je me suis dit que pour décorer une table de fête simplement, il suffisait de regarder ce que dame nature pouvait nous offrir. J’ai donc pris mon sécateur et je suis partie à la recherche de branchages et autres verdures pour décorer ma table de réveillon.

Cette année, je reçois la famille pour Noël et donc notre tribu va passer pour quelques jours de quatre à quatorze personnes ! On sera un peu empilés à la maison, vu que chez nous ce n’est pas très grand mais au moins on se tiendra chaud. D’ailleurs c’est très bien qu’il fasse froid (mais pas trop) parce que l’appui de la fenêtre et la terrasse me servent de chambre froide ! Mon frigo est bien trop petit.
Bref, ce n’est pas le sujet. Mais comme j’ai du monde j’ai envie d’une jolie table. Donc, par cette journée de solstice d’hiver ensoleillée, je suis partie en cueillette. A la base je voulais du houx. Mais attention, du houx femelle ! Ne croyez pas que je sois sexiste ou féministe extrémiste, non. Le houx est une plante dioïque, c’est à dire qu’il existe des pieds mâles et des pieds femelles. Comme dans la grande majorité des espèces, c’est la femelle qui porte des fruits. Donc pour avoir du houx, le plus décoratif possible, il faut trouver des pieds femelles. Et bien croyez-moi ce n’est pas si simple. Des mâles en veux-tu en voilà, mais des femelles, damned ! Faute de grives on mange des merles dit l’adage. Je me suis donc rabattue sur ce que j’avais sous le sécateur :

Houx et cynorhodons  Gui et lierre

  • du lierre dont certains rameaux portaient fleurs et baies,
  • des herbes sèches,
  • des épis secs qui présentaient une tête granuleuse dont j’entrevoyais le potentiel décoratif,
  • du houx mâle,
  • et pour le féminiser, des branchettes de cynorhodons qui traînaient encore dans les buissons.
  • quelques branches d’un cotonéaster au feuillage pourpré par les premiers frimas,
  • des épis de graminées qui dansaient dans l’air clair et léger de cette après-midi.
  • pour terminer, trois ou quatre rameaux de gui avec leurs feuilles d’un beau vert doré et leur billes blanches nacrées.

branches feuilles herbes décoration noël

Le ciel était magnifique, d’un bleu transparent, veiné de nuages diaphanes. Les montagnes enneigées au loin fermaient l’horizon et tous les feuillus étaient déshabillés. Une belle journée d’hiver. La première qui je l’espère donnera le ton général de la saison. De toute façon, maintenant, nous repartons vers la lumière alors je me réjouis ! Vous savez tout ça si vous avez lu mon billet sur Noël.

Arrivée à la maison, j’ai récupéré des pots de yaourt vide, une série limitée qui avait été sortie par je ne sais plus quelle marque au moment des fêtes. Les pots en verre étaient soient vert sapin soit rouge baie de houx. Des pots aux couleurs de Noël. J’en avais récupéré pour en faire des lumignons. J’ai choisi de prendre les rouges pour installer mes petites compositions.
Pour agrémenter un peu mes bouquets, j’ai sorti ma peinture acrylique et mon pinceau. J’ai peint en doré ou en rouge les restes de boutons floraux qui terminaient les herbes séchées que j’avais récoltées. Assez contente de l’effet rendu, je m’en suis servie pour éclairer les compositions et remplacer les baies de houx qui me manquaient tant.

Pot de peinture acrylique dorée  Tiges peintes en doré

J’ai repeint les épis grumeleux de certaines tiges en doré. J’ai mis de l’eau dans mes pots puis j’ai réuni les divers éléments. Rien de plus simple pour décorer une table de fête facilement et à moindre coût. Je suis satisfaite du résultat et je me suis dit que ça pourrait peut-être vous donner des idées pour décorer une table de fête pour le réveillon de Noël ou pour celui du jour de l’an. Il se peut que je rajoute au dernier moment un petit rameau de laurier tin du jardin ou de viorne bodnantense. Les boutons des fleurs attendent les premiers signes de radoucissement pour s’ouvrir. Ils présentent de petites boules roses du plus joli effet à l’extrémité des tiges.

Bouquet de fête décoratif

Sur cette note nature, je vous souhaite de joyeuses fêtes de fin d’année et vous donne rendez-vous l’année prochaine !

Prenez bien soin de vous.

Isabelle.


Photos : Isabelle Ducau

Poster un commentaire

avatar
  S’abonner  
Notifier de
Fermer le menu