Établir des priorités

établir des priorités en se posant

Tout le monde sait qu’une journée ne fait que 24 heures. Dans ce laps de temps il faut manger et dormir parce qu’il s’agit des besoins vitaux de l’être humain. Il faut aussi inclure du temps avec les gens que l’on aime pour échanger, faire des câlins, vivre ensemble. Dans le temps qu’il reste, chacune et chacun s’organise en fonction de ses propres priorités. Non je ne vous ai pas oublié depuis tout ce temps. C’est juste que le blog est passé au second plan. Je reviens vous donner quelques nouvelles et partager mes réflexions personnelles avec vous. Vous avez 10 minutes pour discuter de cette histoire d’établir des priorités ?

Je vous ai laissé en plein défi d’écriture n°4 que j’avais lancé en janvier ! J’ai publié deux de vos textes ici et mais il y en a d’autres qui ont retenu mon attention, donc j’y reviendrai. Que s’est-il passé pendant tout ce temps ?

Début d’année en fanfare

En janvier je suivais une formation en classe virtuelle pour le volet entrepreneurial de ma future activité de sophrologue et praticienne en Jin Shin Jyutsu. J’avais lancé le défi d’écriture parce que je n’avais pas beaucoup de temps à consacrer au blogue à ce moment là. La formation s’est terminée fin janvier avec la présentation de mon projet professionnel devant un jury. Je me suis alors lancée dans la préparation de mon démarrage d’activité avec un grand nombre de tâches à accomplir et pour lesquelles il m’a fallu établir des priorités, pèle-mêle :

  • Créer mon site Internet pro
  • Faire vivre ma page Facebook pro
  • Réfléchir à la vente de mes services et créer les différentes formules
  • Créer les supports de communication et les faire imprimer
  • Trouver un local, faire les travaux, l’aménager
  • Organiser une journée découverte en sophrologie et Jin Shin Jyutsu
  • M’occuper des assurances
  • …..

Comme il s’agissait de ma nouvelle vie professionnelle, la priorité était maximale ! Le blogue est donc passé au second plan. J’ai essayé de publier vos textes en lien avec le défi d’écriture n°4 mais, même si ça ne prend que peu de temps, il fallait quand même travailler la mise en page et illustrer. Du coup je n’en ai fait que deux. Toute cette préparation m’a occupé jusqu’à fin mai.

Quand les priorités se bousculent

Une épreuve personnelle

Un événement personnel est venu interférer avec cette phase de lancement d’activité. Le 22 mai 2019 ma maman est décédée des suites d’un AVC survenue 10 jours plus tôt. Dès qu’elle a fait l’AVC, la priorité n°1 que constituait mon lancement d’activité est passé en n°2. Je suis descendue dans le sud pour lui faire du Jin Shin Jyutsu intensif. Elle avait déjà fait un AVC en février 2018 et le Jin Shin Jyutsu en intensif l’avait aidée à récupérer de façon extraordinaire. Mais cette fois-ci l’AVC était plus grave et son état était très critique. Elle a préféré partir.

Perdre ma mère a été une épreuve difficile, un grand vide s’est creusé en moi. Evidemment, tout dépend de la nature des relations entretenues entre mère et fille mais en ce qui me concerne le manque était immense. Heureusement que je pratique assidûment la sophrologie et le Jin Shin Jyutsu. Je me suis rendue compte que j’avais beaucoup plus de résilience qu’il y a 5 ans.

Cet événement douloureux a coupé l’élan dans lequel je me trouvais. Je me suis demandée pourquoi les choses se passaient ainsi… Je me suis dit que peut-être c’était pour expérimenter ma résilience et m’enseigner s’il était besoin que ce n’était pas parce que j’étais sophrologue que j’étais à l’abri des choses négatives. Je pouvais d’autant mieux comprendre mes clients qui traversaient des phases difficiles. Je savais que la sophrologie était un outil formidable pour s’aider dans la vie mais là, je l’ai expérimenté de façon très concrète.

La démarrage officiel de mon activité

Le 1er juin 2019, c’était ma journée découverte en sophrologie et Jin Shin Jyutsu. 4 séances découvertes en sophrologie et 2 séances en Jin Shin Jyutsu. Une journée pour faire connaître mes services et ces deux pratiques au public et donc à mes clients potentiels. Cette journée était à la fois éprouvante parce que je devais répondre présente aux personnes qui étaient là et en même temps cela me boostait et j’avais la sensation que ma mère observait tout ça avec une certaine fierté. Je la sentais proche de moi.

Encore une épreuve…

A peine terminé les obsèques de ma mère, ma belle-mère est aussi décédée des suites d’une hémorragie cérébrale. Deuxième coup dur dans la famille. Ce décès, en plus de la peine que j’avais de perdre ma belle-mère et de voir le chagrin de mon mari m’a ramené comme un élastique quelques semaines en arrière, me renvoyant à la mort de ma propre mère. Je n’aurais jamais pensé que cela puisse être si difficile de rentrer de nouveau dans un hôpital, de voir les couloirs, les chariots, les infirmières et le personnel… de sentir les odeurs, d’entre les bips, les sonneries….

Garder le cap et avoir des personnes ressources

Le blogue était loin de moi à ce moment là. J’ai décidé de concentrer mes forces sur les affaires à régler suite au décès de ma mère et mon lancement d’activité. Tout le reste attendrait. J’ai pris conscience de la chance que j’ai d’avoir deux sœurs. Dans des moments comme ça, pouvoir se serrer les coudes, se soutenir, se serrer dans les bras, se répartir les tâches, c’est vraiment un luxe ! Mes sœurettes je vous aime !!! Mon mari est fils unique et pour lui c’était plus dur. Je l’ai soutenu du mieux que je pouvais à ce moment là.

Quand établir des priorités permet d’avancer

Lorsque trop de choses se télescopent, il faut décider de ce sur quoi nous voulons porter nos efforts. En fonction de l’urgence des choses, de leur importance à nos yeux, de nos capacités et de nos moyens à disposition. Il ne sert à rien de vouloir tout faire, c’est impossible, sauf à y laisser sa santé ou à faire les choses à moitié, ce qui revient à ne pas les faire : consommer des tonnes d’énergie pour ne faire que du médiocre, non. Je préfère mettre l’énergie dont je dispose sur peu de choses pour les faire correctement et reporter ce qui peut l’être. Mon lancement d’activité n’a pas été celui que j’avais imaginé. Je n’ai pas pu faire la promotion de mes services comme je l’aurais voulu. Tant pis. Je me reprendrai en septembre. Ainsi va la vie.

Les priorités du moment

Poursuivre le blogue sans pression

J’ai décidé de revenir ici vous donner quelques nouvelles et vous dire que je n’ai pas renoncé à tenir ce blogue. Il est évident que développer mon activité sera prioritaire sur la tenue du blogue. Cependant, le blogue est en lien avec mon activité professionnelle. Il vise à apporter du bien-être à celles et ceux qui viennent s’y promener. Je le poursuivrai donc. Comme je tiens aussi un blogue professionnel, je relayerai aussi les articles ici pour en faire profiter les lecteurs des Carnets du Bien-être. Je ne me mets aucune pression quand à un nombre d’articles à publier ici. Pendant 3 ans j’ai publié un article par semaine, cela ne sera évidemment plus le cas. Il y a énormément de ressources sur ce blogue, je vais veiller à les dépoussiérer pour en faire profiter le plus grand nombre.

écrire

Je produirai aussi du contenu nouveau mais je ne m’engage sur aucune fréquence, vous verrez bien ! Je vous suggère de me dire en commentaire les sujets qui vous préoccupent et sur lesquels vous aimeriez avoir des ressources. Si c’est dans mes cordes, je tiendrai compte de vos besoins pour produire du contenu.

Me donner du travail !

Dans l’immédiat, je travaille à lancer mon année 2019/2020. Mon activité est calée sur l’année scolaire. Les vacances d’été constituent un creux d’activité flagrant. Les gens sont partis pour certains loin de chez eux, ils ont changé de rythme et ont oublié pour 3 semaines leurs problèmes et leur stress. A la rentrée, ils retrouvent ce qu’ils avaient laissé et certains se disent que ça ne peut plus durer ainsi et qu’il faut faire quelque chose. C’est là qu’ils décrochent leur téléphone pour prendre rendez-vous avec moi !

Comme je propose des cours collectifs en sophrologie et des animations de pratiques guidées en Jin Shin jyutsu je suis en train de faire du battage médiatique (entendez par là Facebook, flyers, rencontre des commerçants et dégainage de carte de visite à chaque occasion qui se présente !!) pour faire connaître tout ça aux personnes qui sont dans mon secteur géographique.

Lorsque je me suis installée à mon compte j’ai compris que si je ne me créais pas mon propre travail je n’en aurais pas, c’est là toute la différence avec le salariat. Tant qu’on est salarié, l’argent tombe chaque mois quel que soit le volume de travail ou les perspectives (sauf licenciement économique évidemment). Je veux dire que lorsque j’étais salariée, ce n’était pas moi qui me souciais de faire en sorte que l’entreprise dans laquelle je travaillais ait des contrats. Aujourd’hui, si je ne parle pas de ce que je peux apporter aux gens, de la manière dont je peux les aider de tout ce que je leur propose, personne ne le fera pour moi, donc la priorité est maximum !!!

Rester en lien avec vous

Sur ce, je vous embrasse. J’ai été contente de revenir vous faire un coucou. Je reviendrai publier quelques textes de votre cru concernant le défi d’écriture n°4. Dites-moi de quoi vous avez envie, quelles sont vos préoccupations du moment et je verrai si je peux y trouver matière à écrire un billet sur le blogue. Je réponds régulièrement à vos questions par e-mail ou à vos commentaires. En attendant de vous retrouver, prenez soin de vous,

Isabelle.


Photos : Isabelle DUCAU

12
Poster un commentaire

avatar
5 Fils de commentaires
7 Réponses de fil
0 Abonnés
 
Commentaire avec le plus de réactions
Le plus populaire des commentaires
6 Auteurs du commentaire
FricounettemargeIoshiValérieIsabelle Auteurs de commentaires récents
  S’abonner  
plus récent plus ancien
Notifier de
Fricounette
Invité
Fricounette

Je n’ai jamais laissé de commentaire sur votre blog, mais je le lisais très régulièrement et certains articles m’ont beaucoup aidée,et je vous en remercie (mieux vaut tard, que jamais,mais j’ai quand même un peu honte!),en tous cas je vous remercie infiniment de tout ce que vous faites pour nous toutes et tous. Perdre sa maman……..la chose la plus horrible qui me soit arrivée……il y a plus de 30 ans et je ne sais en parler sans en souffrir encore et en pleurer! elle me manque énormément. Mais, bon la vie est là et on est bien obligé d’accepter la… Lire la suite »

marge
Invité
marge

Je vous souhaite beaucoup de réussite dans votre nouvelle activité, les débuts sont difficiles mais ensuite le bouche à oreille fonctionnera 😉
La sophrologie est un merveilleux outils que j’ai expérimenté en groupe pendant 3 saisons, ici en Martinique, et cela m’a beaucoup apporté.
Comme ils disent ici « tchimbé raid pa molli »

Ioshi
Invité
Ioshi

Bonjour, je suis ravie de vous relire, et désolée de lire ces décès qui vous ont touchée…
Dommage que j’habite loin, des outils pour augmenter ma résilience me seraient bien utiles. Je trouverai peut-être quelque chose plus près.

Valérie
Invité

Bonjour Isabelle, désolée pour ces épreuves difficiles auxquelles vous avez dû faire face. Un grand merci pour ces sujets qui nous parlent tellement! Toujours un plaisir de vous lire et beaucoup de précieux conseils à prendre!
Très belle journée!

Marianne
Invité
Marianne

Coucou Isabelle !
Je suis très contente d’avoir de tes nouvelles, même si ce ne sont pas que de bonne nouvelles :'(
Ce sont de terribles épreuves que la vie t’a fait traverser, et je trouve ta manière de les gérer vraiment impressionnante. A n’en pas douter, ta maman reste près de toi et doit être tellement fière ! <3
Je te souhaite plein de belles choses pour cette rentrée, et guette tes articles ! 🙂
Des bises

Marianne
Invité
Marianne

La maison est terminée (enfin… presque), on a emménagé fin mai ! On est vraiment très contents de notre nouveau nid, il est parfait ^^ Ne reste plus qu’à terminer le jardin, c’est un peu la friche pour le moment et ça me démange d’aller planter des petites choses un peu partout !
Quant à la rentrée, ben… c’est la fin des vacances et de l’été, donc voilà 😛 Mais ça s’est bien passé quand même…
Bisous ! <3

Fermer le menu