Histoire de Barcelone : bravo à mes lecteurs !

Je suis désolée de revenir si tardivement vers vous. J’ai beaucoup de travail en ce moment avec le lancement de mon activité professionnelle prévue au 1er juin et du coup, je suis bien moins disponible pour alimenter le blogue. Je ne vais pas vous faire une description détaillée de mes activités du moment mais sachez que c’est assez chronophage. Comme je suis en quelques sortes partie dans une autre galaxie jusqu’au 1er juin, j’avais anticipé la chose en vous cédant le clavier pour le quatrième défi d’écriture et je dois dire que la production a été de grande qualité. Mais même pour lire et vérifier vos textes j’ai eu du mal à trouver un peu de temps. Enfin, voilà, c’est fait.

Pas facile de faire des choix. Je remercie toutes celles et tous ceux qui se sont lancés pour la première fois dans l’exercice et tous les habitués qui ne ratent aucune occasion d’affuter leur clavier sur les dix mots tirés au sort ! Habituellement je participe aussi à mes défis. Mais là… comment vous dire, je suis un peu à la rue. Déjà, j’ai jamais mis les pieds à Barcelone. Bon vous me direz :

Ce n’est pas une excuse !

Certes, ce pourrait être un récit de composition, une fiction. Ou alors j’aurais pu partir sur un match de foot au stade vélodrome entre l’OM et Barcelone. Je ne suis pas une flèche en football, je ne connais pas le nom du club de Barcelone… Le Barsa non ? Je ne suis même pas sûre que ça s’écrive ainsi… J’espère que les footeux ne me passeront pas un savon. Faut pas m’en vouloir. En plus je préfère le rugby. Bon OK, le match de foot ça n’aurait pas été une riche idée. Alors je ne sais pas ce que j’aurais pu vous raconter. J’aurais peut-être pu reprendre l’histoire d’Adelnas et de Dodcy mais il eût fallu que je disposasse de plus de temps.

Que je disposasse…

Le français est quand même une langue relativement ingrate pour les pauvres étrangers qui s’y frottent. C’est vrai que l’imparfait du subjonctif n’est plus très usité de nos jours, mais j’aime bien faire ma bêcheuse de temps en temps ! Je me dis que si la palette des conjugaisons est si large, c’est quand même dommage de laisser quelques temps s’empoussiérer dans un recoin des livres de grammaire… Alors je les sors de temps à autre. Ça me rappelle quand ma prof d’histoire-géo du collège me punissait parce que j’avais oublié de faire signer ma copie à mes parents. Sachez que j’avais une bonne note du style 14/20 donc ce n’était vraiment pas pour gruger qui que ce soit. C’était juste un oubli, OK ? A chaque fois elle me collait la même punition :

Je ne dois pas oublier de faire signer ma copie

à conjuguer à tous les temps, tous les modes et toutes les personnes ! Lorsque je lui rendais la punition au cours suivant, elle la prenait et en y jetant à peine un œil (sans dire merci), elle la déchirait et la jetait à la poubelle :

Bien ! Aujourd’hui nous allons travailler sur…

Je n’écoutais déjà plus, rongée par une envie de montrer les crocs : j’hésitais entre lui faire bouffer les morceaux de mon travail par les trous de nez ou la frapper à coup de chaise… Mais j’étais une ado timide et réservée, donc je prenais mon stylo et me mettais au boulot. Jusqu’à la prochaine copie que j’oubliais de faire signer et ça recommençait ! Démonstration faite de l’inefficacité des punitions et de la stupidité de certains profs. A moins que ce ne soit du sadisme. Je ne sais pas.

Bon mes souvenirs scolaires sont passionnants mais je vous entends déjà crier :

Les textes ! Les textes !

histoire avec des mots tirés au sort
La liste des mots du défi n°4 !

Ne vous inquiétez pas, ma sélection de textes arrive dans la foulée, restez attentifs. Oui j’ai mis « textes » au pluriel parce que je vais être obligée d’en publier plusieurs vu que je n’arrive pas à départager certains ! Bon j’espère que vous ne m’en voudrez pas pour mon passage en coup de vent par ici. Je ne vous abandonne pas, j’ai juste un truc sur le feu pour le moment. Avec ce billet j’ai rempli mon contrat moral : celui de participer à mon défi. Vous pourrez vérifier, normalement tout y est. Prenez soin de vous et à très bientôt, c’est promis !

Isabelle


Texte rédigé par Isabelle dans le cadre du défi d’écriture n°4

Photo : CC0 Pixabay et Isabelle Ducau

Vous aimerez peut-être aussi :

2
Poster un commentaire

avatar
1 Fils de commentaires
1 Réponses de fil
0 Abonnés
 
Commentaire avec le plus de réactions
Le plus populaire des commentaires
2 Auteurs du commentaire
IsabelleRalph Auteurs de commentaires récents
  S’abonner  
plus récent plus ancien
Notifier de
Ralph
Invité

Le « Barsa » avec un S ??? Ok alors à ce jeu c’est Paris Çaint Germain ! hihihiii, j’ai gagné ? 🙂
Bravo, très beau texte avec de l’humour, j’adooooore !