La Bambouseraie d’Anduze pour prolonger l’effet zen des vacances !

La bambouseraie d'anduzeAvec la rentrée et la reprise de nos routines, le rythme lent des vacances et l’insouciance qui souvent les accompagne s’estompe. La tentation est grande de remettre le nez dans le guidon et de reprendre les choses là où on les avait laissées. Alors pour vous donner l’envie de rester en mode zen, je vous propose de vous emmener à la Bambouseraie d’Anduze. C’est un magnifique parc où l’Asie paraît toute proche. Qui sait si vous n’aurez pas envie d’aller voir ce petit paradis par vous-même lors de vos prochaines vacances ? En attendant, si vous pouviez garder un peu de cette beauté en vous pour qu’elle vous accompagne dans votre quotidien, ce serait déjà bien ! Allez, venez, je vous guide…

La Bambouseraie d’Anduze, un parc à découvrir dans les Cévennes

Cet été, j’ai eu l’occasion de retourner à la Bambouseraie d’Anduze. Je connais ce parc pour y être allée il y a plusieurs années déjà. A cette époque, il n’était pas aussi développé qu’aujourd’hui mais j’en ai conservé un souvenir agréable fait de verdure et d’eau qui murmure. J’ai retrouvé ces sensations mais en plus de cela, je suis partie me promener en Asie en découvrant l’habitat traditionnel du Laos. J’ai admiré des fleurs surprenantes par leurs formes ou leurs couleurs. Je me suis perdue et retrouvée. J’ai écouté la chanson de l’eau. J’ai vu les miroirs des bassins refléter des merveilles. J’ai suivi du regard les tiges vertigineuses des bambous qui partent à l’assaut des hauteurs. J’ai passé un très agréable moment.

forêt de bambous

Les bambous et le jardin botanique

La visite se prend en suivant ses envies, au gré des panneaux indicateurs, dans l’ordre que l’on souhaite. Le végétal phare présent partout est le bambous. Normal pour une bambouseraie me direz-vous. Certes mais il y a énormément de variétés différentes par leur taille, leur couleur ou leur allure : des verts, des jaunes, des noirs des bicolores, des touffus des géants, des torsadés… Plus de 200 espèces différentes sont collectionnées.

bambous torsadés

J’ai déambulé dans la forêt de bambous où l’air s’emplit du bruissement des feuilles et du claquement des cannes qui se heurtent avec le vent.

forêt de bambous jaunes

Les bambous ne sont pas les seuls représentants du règne végétal. Un véritable jardin botanique emmène le promeneur à la découverte de plantes exotiques que l’on ne s’attend pas forcément à trouver dans ce coin des Cévennes. Gingembre, passiflore, prunier du Natal et autres hibiscus se haussent sur leurs tiges pour attirer l’attention. Des fleurs étonnantes à l’architecture parfois compliquée vous invitent à une pause admirative. Vous me connaissez, je n’ai pas résisté à prendre des dizaines de photos. J’en ai déjà publié quelques unes sur mon compte Instagram. Je vous en remets quelques autres ici.

Le village laotien

Au détour d’un sentier le visiteur arrive en vue de cabanes en bambou. Il s’agit d’un village du Laos reconstitué par un membre du personnel originaire de ce pays. J’ai eu la sensation d’arriver là-bas, au bout du monde. Les bananiers balancent leurs palmes dans les airs au-dessus de nos tête et des régimes de bananes s’accrochent sur leurs tiges.

Rizière laotienne à la bambouseraie d'Anduze

La rizière laotienne

Une rizière s’étire au pied d’une cabane de paysans. Les plans de riz dressent leur épis verts jaunes comme autant de petits panaches élégants : les pieds dans l’eau et la tête dans les airs. L’ensemble offre un coin paisible à la contemplation des promeneurs. Le bambous est utile à énormément de choses : construction, vannerie, outils, vaisselle. Le bambou sert à tout ! Dans l’une des cabanes, de nombreux objets sont exposés pour donner un aperçu des capacités de ce matériau.

Les jardins aquatiques et les serres exotiques

Les jardins aquatiques sont le paradis des nymphéas aux couleurs éclatantes, posés sur l’eau comme des bijoux.

Bassins et nymphéas

Les lotus se balancent sur leurs tiges grêles puis laissent apparaître après leur floraison d’étranges capsules perforées. Plusieurs bonzaïs déploient leurs ramures tortueuses , prenant des allures de vieux sages vénérables.

Bonzaïs et cascade

Les laitues d’eau retiennent sur leurs feuilles délicatement veloutées des perles d’eau comme autant de diamants. Ces plantes ont fasciné ma louloute parce que ce sont des plantes flottantes. Elles se promènent librement à la surface des plans d’eau. Des jacinthes d’eau exhibent leurs corolles mauves au-dessus du fouillis végétal luxuriant qui recouvre partiellement les bassins.

JArdin japonais et fontaine en bambou

Fontaine et jeux de reflets pour un instant zen

Des cascades, des ruisseaux, des fontaines mêlent leurs murmures tout au long de la balade. Il suffit de fermer les yeux pour se laisser bercer par cette chanson légère. Quant aux serres exotiques, elles renferment toute sorte d’espèces, des plantes tinctoriales aux plantes à parfum en passant par les cactées.

Le labyrinthe végétal

Un moment ludique est celui où le promeneur est invité à retrouver son âme d’enfant pour s’élancer dans le labyrinthe végétal. Marcher au hasard, puis essayer de retrouver la sortie. Recroiser trois ou quatre fois les mêmes personnes. Se dire que c’est sûr, on est déjà passé par là non ? Finalement se laisser guider par mon neveu, lequel est persuadé de trouver facilement la sortie. Après avoir tourné en rond un moment, c’est finalement en explorant une direction que nous n’avons pas encore prise que nous nous retrouvons dehors. Un moment d’amusement appréciable.

Le Vallon du Dragon

Comment venir à la Bambouseraie d’Anduze sans aller savourer la quiétude du Vallon du Dragon ? Après avoir franchi un portique en bois laqué rouge, je me suis retrouvée dans un magnifique jardin japonais. Chaque espèce est identifiée et l’ensemble est agencé avec goût et respire l’harmonie. C’est pour moi, la partie la plus impressionnante de ce superbe parc.

La Vallon du Dragon à la Bambouseraie d'Anduze

Le Vallon du Dragon

C’est celle que j’ai le plus appréciée. Un étang étire ses méandres entre les talus garnis de végétation, un peu comme un dragon qui se serait endormi là, vestige d’une légende oubliée… Des bambous bien sûr mais aussi des érables du Japon, des conifères taillés en nuages, des rochers, des statues et des lanternes de pierre jalonnent le parcours. Un pavillon japonais en bois enjambe l’étang, offrant un point de vue en enfilade sur ce jardin inspiré de la tradition japonaise et du zen.

Pavillon japonais

Le pavillon japonais du Vallon du Dragon

Une promenade dépaysante et ressourçante à la fois. Une deuxième porte de bois laqué rouge marque la sortie de ce coin de paradis paisible.

Vous l’avez compris, j’adore la Bambouseraie d’Anduze. Même mon ado préférée et son couz ont apprécié cette après-midi nature.

Instant suspendu à la Bambouseraie d'Anduze

Instant suspendu à la Bambouseraie d’Anduze

Je souhaite qu’un peu de cette beauté et de cette sérénité vous accompagne dans les prochains jours, les prochaines semaines ou même pourquoi pas les prochains mois… Après tout, c’est vous qui décidez, c’est vous l’artiste !

Prenez soin de vous,

Isabelle.


Photos : Isabelle Ducau

Vous aimerez peut-être aussi :

Poster un commentaire

2 Commentaires sur "La Bambouseraie d’Anduze pour prolonger l’effet zen des vacances !"

Me notifier des
avatar
Trier par:   plus récents | plus anciens
Claudine Bodart
Invité

Un endroit magique où la sérénité est au rendez-vous. Ici, en Belgique, il existe un merveilleux parc animalier qui me rappelle la bambouseraie: Pairi Daiza. Dès qu’on y met les pieds, le reste n’existe plus.
Amicalement.
Claudine

wpDiscuz