Troisième bougie pour le blogue : petit bilan et perspectives

anniversaireBonjour à toutes et tous. Je prends quelques instants pour venir ici à l’occasion de l’anniversaire du blogue. Trois ans déjà que cette aventure a démarré sur le net. Trois ans que je partage avec vous des idées, des astuces, des pratiques, des réflexions et des histoires pour notre plaisir commun. Je m’en réjouis et si j’en crois les commentaires et les messages que je reçois, il en va de même pour vous. Trois ans, comme à chaque anniversaire, c’est l’occasion de faire un bilan. Petit tour d’horizon de ce qu’il s’est passé depuis le précédent anniversaire et coup de projecteur sur ce qu’il y aura après.

Les événements de la troisième année

Une année assez calme du point de vue du blogue en tous cas en rapport de la deuxième année. Voici les trois points sur lesquels j’ai envie de revenir.

Un engagement personnel

Black Friday

Il y a quelque chose qui me tient à cœur et dont je n’ai pas encore beaucoup parlé ici : il s’agit de la réduction des déchets. Comme toujours, en bon crapaud fou, je vais à l’envers de la tendance que les marketeurs sans scrupules veulent nous imposer, j’ai nommé le Black Friday. Presque toutes les marques et tous les services se mettent au Black Friday. J’ai envie de dire que pour les services, ce n’est pas trop grave. Par contre, pour les produits, ce n’est pas neutre du point de vue des ressources naturelles planétaires. Tout ce que nous produisons provient de la Terre d’une manière ou d’une autre. Et tout ce que nous jetons retourne à la Terre. Le Black Friday encourage les individus à acheter des biens dont ils n’ont pas besoin, à coup de promotions monstres. Dans beaucoup trop de cas, il s’agit de produits de basse qualité. J’englobe dans la qualité, non seulement les matières premières utilisées et les finitions du produit mais aussi

  • les conditions d’extraction de ces matières premières
  • les conditions de travail de celles et ceux qui fabriquent ces produits
  • la durée de vie de ces produits
  • leur possibilité de recyclage ou de réparation
  • leurs canaux de distribution.

Un cycle de vie complet très souvent désastreux sur beaucoup de points, surtout ceux qui sont loin de nos yeux : extraction des matières premières, fabrication et mise au rebut. Le Black Friday me donne la nausée. Comment peut-il y avoir encore des personnes assez inconscientes pour lancer des opérations pareilles d’incitation à la consommation massive ?

protéger la planète

Consommer responsable

Réfléchir à ses achats, aux besoins réels qui sont les nôtres me semble être indispensable à l’heure où la planète ne suffit plus à satisfaire nos orgies de consommation de ressources naturelles. Alors ? Je vous parlais d’engagement personnel. Chez nous, nous avons commencé à réduire les déchets. Nous ne sortons le bac des déchets ménagers (180L) qu’une fois toutes les 14 semaines et le bac des recyclables (250L) une fois toutes les 12 semaines. À cela s’ajoute, le papier et le verre mais là je n’ai pas chiffré. Nous sommes contents d’avoir réduit mais nous poursuivons notre objectif de réduire encore. Le challenge serait d’arriver à ne sortir la poubelle qu’une fois par an ! Consommation locale, en vrac, réparation, analyse des besoins avant d’acheter, bricolage, ingéniosité …

Et à ce propos, nous avons créé à la Tour du Pin un Repair Café. Je suis venue vous en parler sur le blogue. C’est un endroit d’échange de savoirs, de lien social et de convivialité. Un endroit où vos objets et équipements retrouvent une seconde jeunesse. Je vous invite, si ce n’est déjà fait, à réfléchir à la manière dont vous consommez au quotidien : alimentation, habillement, déplacements, loisirs… Explorez et voyez à votre échelle ce que vous pouvez changer pour réduire l’impact de votre consommation sur les ressources naturelles. Si vous avez envie, vous pouvez bien sûr vous exprimer ou témoigner dans les commentaires.

Une soirée Tribe

Il y a bientôt trois ans j’ai rédigé ici un billet sur la diète médiatique. Billet qui m’a complètement échappé depuis, comme je vous l’ai déjà raconté dans le bilan des deux ans du blogue. En décembre 2017, j’ai eu de nouveau l’opportunité de m’exprimer auprès d’auditeurs attentifs sur le sujet de la diète médiatique. C’était lors d’une soirée Tribe. Si vous ne connaissez pas les soirées Tribe vous avez raté votre vie. Non, je rigole ! Je ne connaissais pas avant d’y tomber dedans. Je vous invite à découvrir ce dont il s’agit et si vous en avez l’occasion, surtout ne vous privez pas du plaisir d’assister à l’une de ces soirées. C’est une expérience très riche sur le plan des échanges et des rencontres, des idées et des découvertes. Vous en ressortirez forcément différents et différentes.

Un changement de couleurs

Vous l’avez sans doute remarqué, les couleurs du blogue ont changé. A l’occasion du troisième anniversaire j’avais envie de nouveauté, sans pour autant révolutionner le blogue. Je me suis dit qu’un petit changement de couleur serait bien agréable pour avoir un visuel un peu moins cocooning qu’avant. Voilà qui est fait avec un thème en marron clair et beige, graminées à l’appui !  Dites-moi ce que vous en pensez dans les commentaires 😉

bannière blog

État des lieux des objectifs de l’année n°3

Lors du bilan de l’année n°2 j’avais émis des souhaits ou évoqué des projets. Qu’en est-il aujourd’hui à l’heure du bilan ?

Continuer à écrire régulièrement

J’ai continué d’écrire régulièrement, en général une fois par mois depuis novembre 2017. 16 billets en un an, c’est en accord avec mes disponibilités et mes engagements auprès de vous. Je prends toujours autant de plaisir à venir vous retrouver sur les Carnets du Bien-être et je continuerai à produire au moins un article chaque mois, même lorsque j’aurai démarré ma nouvelle vie professionnelle.

Écrire un guide sur la technique des bonhommes allumettes

J’ai complètement abandonné l’idée parce que les bonhommes allumettes sont ce que l’on appelle une histoire sans fin. Il n’y a pas de limites à l’imagination des lecteurs en terme de questions. Jamais je n’aurai fait le tour de toutes les questions que sont susceptible de se poser les gens à propos de cet exercice. Un guide à peine sorti serait aussitôt incomplet. En plus, je me suis rendue compte que certaines personnes ne prennent pas la peine de chercher si la réponse à leur question n’a pas déjà été donnée dans les commentaires sous l’article. Je ne vois pas pourquoi ils iraient davantage chercher leur réponse dans un guide. C’est tellement plus facile de poser une question par e-mail ! Certaines personnes vont même jusqu’à poser une question dont la réponse est dans l’article !!! Je n’ai pas de temps à perdre pour quelque chose d’inutile. Rangement vertical de l’idée 🙂

Publier éventuellement mon témoignage sur le burnt-out

L’idée est toujours en attente. Je n’ai pas encore décidé de ce que je ferai à ce sujet. Il y a déjà beaucoup de livres de ce genre, je ne sais pas si un de plus changera quelque chose. Je me laisse le temps de revenir à cette idée plus tard parce que ce n’est clairement pas ma priorité du moment. Pour ceux que ça intéresse, j’ai déjà rédigé un billet de témoignage sur le blogue, une sorte de résumé de mon expérience personnelle du burn-out.

Continuer les défis d’écriture

Alors zut de mince de purée de poisse, le temps passe trop vite. Je viens de me rendre compte que je n’avais pas lancé de défi d’écriture depuis plus d’un an ! Dammned ! Ce n’est pas volontaire. Je sais que certaines et certains d’entre vous apprécient cet exercice d’imagination. En plus j’adore lire vos histoires. Mais voilà, je n’ai pas pris le temps de lancer le défi n°4. Promis, je vais m’y remettre. Je veux bien vous en lancer un d’ici la fin de l’année mais je ne suis pas sûre d’y participer moi-même parce qu’en ce moment c’est un peu chaud au niveau du planning. On va dire que ça dépendra de mon énergie du moment, de la liste des mots et de mon inspiration. Voilà.

Vous parler de sophrologie

Alors ça c’est fait, avec un article sur la sophrologie et un billet vidéo sur la marche de l’oiseau. Il y en aura d’autres bien sûr au cours de l’année qui vient.

Continuer à vous parler de Jin Shin Jyutsu

Alors, de ce côté là, j’avoue que je n’ai pas beaucoup écrit sur le Jin Shin Jyustu. J’ai répondu à beaucoup de questions par e-mail en revanche. C’est vrai que j’ai déjà produit plusieurs billets à ce sujet. Ce n’est pas que je n’ai plus rien à écrire, non, c’est plutôt que l’occasion d’écrire sur le Jin Shin Jyutsu ne s’est pas présentée. J’y reviendrai bien sûr, ne vous inquiétez pas.

blog

Mes souhaits pour l’année n°3

Ma vie professionnelle

Préparer ma future vie pro

J’ai commencé à vous parler ici de sophrologie. Si vous me suivez depuis longtemps, bous savez que je suis sophrologue et que je suis en train de terminer ma formation dans ce domaine. Je projette de m’installer à la Tour du Pin au printemps 2019 comme sophrologue et praticienne en Jin Shin Jyutsu. Alors, oui, j’ai levé le pied sur le blogue parce que je suis très occupée avec la préparation de mon projet professionnel. Me former aux dernières spécialisations qui m’intéressent, apprendre à devenir chef d’entreprise, préparer mon site internet pro, commencer à chercher un local pour exercer, réaliser mes stages pratiques en accompagnement individuels et en cours collectifs et prendre du temps pour moi seule ou en famille… D’ailleurs, si vous voulez suivre la construction de mon projet vous pouvez le faire sur ma page Facebook professionnelle.

Continuer d’écrire

Inutile de vous dire que l’emploi du temps est bien chargé. En général je viens ici une fois par mois partager un billet. Ce peut être un billet didactique sur une pratique de sophrologie ou de Jin Shin Jyutsu, un savoir-faire ou une recette, des réflexions sur le monde et ce qu’il m’inspire ou des retours d’expérience sur des choses que j’ai vécues ou testées. J’ai déjà beaucoup parlé du Jin Shin Jyutsu sur le blogue, je parlerai aussi de plus en plus de la sophrologie.

Accompagner avec la sophrologie et le Jin Shin Jyutsu

Le blogue restera lié à ma vie professionnelle puisque ma mission en tant que professionnelle sera d’accompagner mes clients vers le bien-être en leur proposant l’aide de pratique simples et douces telles que la sophrologie et le Jin Shin Jyutsu. Je leur apprendrai à utiliser leurs propres ressources pour améliorer leur quotidien ou envisager l’avenir de façon positive. Mon accompagnement visera à les rendre autonomes et à les aider à développer leur adaptabilité face aux conditions de vie en société.

Je proposerai des cours collectifs de sophrologie pour un travail de fond, soutenu par une dynamique de groupe, dans une ambiance conviviale et bienveillante. Je proposerai aussi des ateliers thématiques avec des modules de 5 ou 6 séances pour aider sur des sujets prédéfinis (stress, problèmes de sommeil, reconnexion à la nature, comprendre les émotions…) Je proposerai aussi mes services aux entreprises dans le cadre de l’amélioration de la qualité de vie au travail. J’accompagnerai également les clients qui le souhaitent individuellement sur des problématiques spécifiques qu’ils souhaitent travailler. Pour leurs proposer les outils sophrologiques les plus pertinents possibles, j’ai choisi de me spécialiser dans

  • la gestion du stress
  • l’accompagnement en cas de fatigue, épuisement, burn-out
  • le décodage et la compréhension des émotions
  • les problématiques liées au sommeil
  • l’accompagnement au travail sur l’estime de soi et la confiance en soi
  • la préparation mentale (examens, concours, changements, épreuves sportives…)

Avec le Jin Shin Jyutsu, je proposerai des pratiques guidées collectives en aide à soi-même où les personnes pratiqueront sur elles-mêmes en suivant mes instructions. Je proposerai aussi aux clients qui le souhaitent un accompagnement individuel soit pour entretenir leur bien-être soit pour aider à une problématique particulière en utilisant l’art du Jin Shin Jyutsu.

Voilà donc une nouvelle vie professionnelle qui se dessine, aboutissement de deux ans d’efforts de formation et je m’en réjouis.

Et vous ? Vous avez des souhaits ?

L’année dernière je vous avais posé la même question. Je n’ai pas eu de réponses. Je me suis dit que soit vous aviez des souhaits délirants dont vous n’aviez pas osé me faire part, soit vous n’aviez pas de souhaits ou soit encore vous n’aviez pas lu mon billet ! Quoi qu’il en soit, voyez si des sujets vous tiennent à cœur et si vous aimeriez que je les aborde sur le blogue. Voyez si vous avez des préoccupations dont vous aimeriez qu’elles soient abordées à travers les outils que j’utilise. Je ne sais pas, vous avez carte blanche.

Je vous souhaite une belle fin d’année. Rappelez-vous de toujours prendre soin de vous.

À très bientôt !

Isabelle.


Photos : CC0 Pixabay

Poster un commentaire

avatar
  S’abonner  
Notifier de