Diverses techniques d’aide pour soulager et apaiser. La rubrique où l’on se connecte à son corps ou à son subconscient

Inquiétude : se revitaliser avec le Jin Shin Jyutsu

L'inquiétude nous guette, tapie dans les recoins de notre existence trépidante. Noyés dans l'information continue, sollicités de toutes parts, pressés par les uns, tarabustés par les autres, nous essayons tant bien que mal de rester calme et de garder un semblant de maîtrise de la situation. Mais cet environnement toxique génère pour beaucoup d'entre nous de l'inquiétude. Personnellement je suis prête à essayer tout ce qui me permettra d'échapper à cette sensation désagréable, surtout quand c'est aussi simple que le Jin Shin Jyutsu. Oui, ça faisait un moment que je n'avais rien écrit sur cet art de revitalisation. Alors me revoilà pour parler d'inquiétude et de la façon d'y remédier.

Continuer la lecture

Se gratter le dos : un plaisir simple.

Qui n'a jamais eu envie de se gratter le dos ? En feuilletant mon carnet de gratitude, je me suis rendue compte qu'il y avait quelque chose que j'avais noté assez souvent : le fait de se gratter le dos ! Ou plutôt devrais-je dire, le fait de me faire gratter le dos. Les démangeaisons, scientifiquement dénommées prurits - rien que le mot, j'ai déjà envie de me gratter – peuvent sévir n'importe où de façon plus ou moins violente. Lorsque la démangeaison est trop importante et génère une douleur, il faut envisager d'en trouver la cause afin de se soulager durablement. Ce n'est pas ici notre propos.

Continuer la lecture

Rire pour se faire du bien

Savez-vous que le premier dimanche de mai est la journée mondiale du rire ? Je vous l'avais déjà mentionné à propos des câlins, il existe des journées mondiales pour tout un tas de sujets. Celle-ci existe semble-t-il depuis 1998. Est-ce à dire qu'avant cette date nous ne riions pas ? Non, je pense que ce serait plutôt le contraire ! Comme nous rions de moins en moins, une journée mondiale n'était pas de trop pour nous rappeler que rire est un bienfait ! Donc aujourd'hui, c'est la journée du rire, l'occasion de nous pencher sur ce phénomène et de partager avec vous ma vision du rire.

Continuer la lecture

Jurons, gros mots, grossièretés : stop !

En toute honnêteté, qui d'entre vous ne dit jamais de jurons ? Un, deux, trois … Mhmmm … je ne vois pas beaucoup de mains levées ! Moi la première, j'ai eu ce travers d'utiliser parfois des interjections qui venaient ponctuer mes phrases sans apporter grand-chose de plus à mes propos qu'un certain poids… en cas de surprise, de colère voire de douleur… Mais ça, c'était avant ! Avant que lors d'une discussion avec mon mari je n'aie une idée qui allait changer cet état de fait . Notre langage influe sur l'image que nous avons de nous-même et sur celle que nous donnons aux autres. Or l'image de soi pour le bien-être c'est important. Il n'y a pas de fatalité. Si vous aussi vous avez ce travers et que vous voulez vous en débarrasser, lisez ce qui suit. Vous découvrirez comment nous avons réussi à faire disparaître cette manie d'employer des gros mots qui ont la malice de sortir de notre bouche sans qu'on s'en rende vraiment compte.

Continuer la lecture

Grippe : au secours, je suis carpette !

La grippe a bien failli me tenir loin du clavier cette semaine. Bon c'est certain, il y a des choses bien plus graves, mais que nous soyons déjà malades ou pas, la grippe nous affaiblit et nous lamine ! Cette joyeuseté saisonnière a une fâcheuse tendance à s'inviter chez nous dès que nous baissons un peu notre garde immunitaire. Un peu trop fatigués, un peu trop stressés, ou un peu trop énervés et la voilà qui profite de la baisse de notre énergie vitale pour squatter notre organisme quelques jours. Le problème c'est que lorsqu'elle nous quitte, elle ne laisse pas les lieux comme elle les a trouvé ! Mais voilà que les doigts me démangent en cette fin d'après-midi, j'ai envie d'écrire, alors que je supporte tout juste le poids de mes lunettes sur mon nez et que mon œil droit larmoie encore au souvenir des heures d'hébétude passées sur le canapé du salon. Tant qu'à avoir la grippe, autant partager intelligemment avec vous !

Continuer la lecture
Fermer le menu